Nucléaire : retour sur l’année 2021 - Sfen

Nucléaire : retour sur l’année 2021

Publié le 6 janvier 2022 - Mis à jour le 11 janvier 2022

En 2021, vous avez été encore plus nombreux à suivre la Sfen et ses publications. Nous vous proposons de revenir sur les 10 articles de notre Newsletter qui vous ont le plus intéressés. Si vous n’êtes pas encore inscrit à notre Newsletter, inscrivez-vous ici !

1 – Les minéraux de la transition énergétique sous tension

L’article le plus populaire de cette année concerne les minéraux de la transition énergétique. Dans son rapport du 5 mai 2021, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) s’interroge sur la place des minéraux dans les technologies énergétiques bas carbone, notamment d’un point de vue stratégique. Pour approfondir le sujet, consultez notre dossier RGN consacré aux matières premières. 

2 – Quelles étapes avant la construction de nouveaux EPR en France ?

Publié en décembre 2021, l’article revient sur les étapes nécessaires avant la construction de nouveaux EPR en France. Cumulées, elles demandent quatre à cinq ans de travail.

3 – Un an après l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim

La Sfen, un an après, demande que l’Etat mette en place un suivi pour mesurer l’impact climatique, social et économique, dans les années à venir, de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, afin d’éclairer les futures décisions de fermetures de réacteurs prévues dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

4 – Emmanuel Macron annonce la construction de nouveaux réacteurs nucléaires EPR en France

« Nous allons, pour la première fois depuis des décennies, relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays », a déclaré le président de la République le 9 novembre 2021.

5 – Neutrons rapides : l’OPECST demande la mise en place d’un programme de recherche

Mercredi 21 juillet 2021, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a présenté ses conclusions sur la « pertinence scientifique et technique de l’abandon du projet de réacteur nucléaire de quatrième génération ASTRID » et « ses conséquences au regard des enjeux climatiques, énergétiques et industriels de notre pays ». L’OPECST alerte sur le risque de perte de compétences sur cette filière de réacteurs sur laquelle la France était l’un des pays plus avancés si aucun programme d’envergure n’est décidé.

6 – Le prix de l’électricité augmente… et ça ne devrait pas s’arrêter ! (Juin 2021)

« L’augmentation du prix des quotas d’émission de CO2 et du gaz tire le prix de l’électricité vers le haut. Cette tendance ne devrait pas s’inverser dans les prochaines années. Il s’agit d’une nouvelle donne que les Etats et entreprises vont devoir intégrer ».

7 – France 2030 : Le gouvernement dévoile un plan d’investissement d’un milliard d’euros pour l’innovation nucléaire (Position)

Dans le cadre de la présentation du plan « France 2030 » le 12 octobre, le président de la République a dévoilé un programme d’investissement de 30 milliards d’euros pour « faire émerger les futurs champions technologiques de demain et accompagner les transitions des secteurs d’excellence français », répartis autour de dix objectifs. Le premier d’entre eux, intitulé « Faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets » s’est vu allouer une enveloppe d’un milliard d’euros.

8 – Fermeture d’Indian Point, l’État de New-York pouvait-il prévenir des délestages ?

Les problèmes de congestion de réseau et la forte consommation que connaît structurellement la ville de New York, plus la vague de chaleur rencontrée dans la région, en particulier lors du pic du 30 juin 2021, ont conduit aux délestages de milliers de consommateurs aux heures les plus chaudes. Cet épisode invite à un examen critique sur la décision de fermeture d’un pilier pilotable pour l’alimentation électrique de la mégapole : la centrale nucléaire d’Indian Point dont le dernier réacteur a définitivement été arrêté en avril 2021.

9 – Taxonomie. Deux groupes d’experts émettent un avis favorable sur le nucléaire

Le 2 juillet 2021, un nouvel épisode est venu s’ajouter dans le feuilleton bruxellois autour du projet de taxonomie, le classement européen des investissements verts. Deux groupes d’experts confirment, dans l’ensemble, les conclusions du Centre commun de recherche (CCR) de mars 2021 qui vise à inclure l’énergie nucléaire dans la taxonomie européenne via un nouvel acte délégué.

10 – Pourquoi l’énergie nucléaire doit-elle être incluse dans la taxonomie européenne ?

Le dernier article de ce top 10, publié fin mars 2021, concerne un dossier avec de nombreux rebondissements : la taxonomie européenne des investissements verts. Pour être à jour découvrez notre dernier article sur le sujet. « Après des années de débat, la Commission européenne est prête à intégrer le nucléaire dans la taxonomie des activités vertes, un label indispensable pour que les investissements dans l’atome soient considérés comme favorables à la protection du climat et de l’environnement ».

La rédaction Sfen