RGN - Sfen

Décryptage : quelle est la valeur économique du parc nucléaire ?

Alors qu’EDF a présenté des résultats semestriels en perte et que l’État engage la reprise intégrale du capital de l’entreprise, d’aucuns dénoncent le poids économique du nucléaire. En réalité, l’atome est le socle de stabilité qui permet à la France de bénéficier d’électricité bon marché, de financer le bouclier tarifaire ou encore de limiter les coûts énergétiques du pays lié à la crise des prix du gaz.

Lire la suite

Électricité, chaleur, hydrogène... Le nucléaire, énergie multi-facette

L’atteinte de la neutralité carbone en 2050 réclame la transition de larges pans de l’économie vers la sobriété voire la neutralité carbone. Or, au-delà de sa classique application électrogène et sa capacité à soutenir la flexibilité des énergies renouvelables intermittentes, le nucléaire peut fournir de la chaleur bas carbone, alimenter des électrolyseurs pour la production d’hydrogène, soutenir la production de carburants neutres en carbone, sans compter les applications spatiales et médicales.

Lire la suite

Les émissions carbone du nucléaire français : 4g de CO2 le kWh

Le 16 juin 2022, EDF a publié son analyse du cycle de vie du parc nucléaire français. Conclusion, le kWh nucléaire français émet moins de 4 g équivalent CO2. Cette analyse détaillée va permettre d’identifier les étapes et les flux les plus contributeurs au bilan dans une optique d’amélioration, souligne EDF. C’est également l’occasion de clarifier les différents chiffres parfois cités dans la vie démocratique de l’Hexagone.

Lire la suite

Corrosions sous contrainte : L’ASN valide le programme de contrôles d’EDF

Pas de nouveaux arrêts nécessaires sur le parc nucléaire français. Le programme de contrôles non destructifs par ultrasons proposé par EDF pour surveiller le phénomène de corrosion sous contrainte sur le parc nucléaire français a été validé par l’Autorité de sureté nucléaire (ASN). L’ensemble des réacteurs sera contrôlé d’ici 2025.

Lire la suite
Le chiffre
2 Mt
C’est la quantité incroyable d’uranium découverte dans le sous-sol chinois par des chercheurs de la China National Nuclear Corporation (CNNC).
Elle l’a dit
« Même si la fusion nucléaire n’arrive pas à temps pour contribuer aux objectifs [climatiques] fixés pour 2050, elle sera nécessaire dans la seconde moitié du siècle, quand la demande d’énergie sera encore plus importante »
a déclaré Melanie Windridge, directrice pour le Royaume-Uni de l’Association des industries de la fusion.
L’INFORMATION DE RÉFÉRENCE SUR L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE Découvrir notre revue
L’INFORMATION DE RÉFÉRENCE SUR L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE Découvrir notre revue