16.03.2021

Les français et le nucléaire : un soutien renforcé en 2021

panorama_la_defense.jpg
Opinion publique,
enquête,
EDF,
France
La rédaction Sfen - Crédit photo ©Dimitri Destugues

Selon une enquête de l’institut CSA pour EDF, la part des Français qui souhaite le recours au nucléaire dans l’avenir augmente depuis trois années consécutives et les arguments historiques en faveur de l’atome se consolident en 2021.

L’enquête qui s’est déroulée du 18 janvier au 8 février 2021 montre un soutien au nucléaire de plus en plus fort. A la question, « êtes-vous d’accord ou pas d’accord pour que ces énergies soient utilisées pour produire l’électricité dont nous aurons besoin dans l’avenir ? », le nucléaire obtenait en 2018 27 % de « total d’accord », 26 % d’indécis et 46 % de « total pas d’accord ». La tendance s’inverse depuis, avec en 2021 43 % de « total d’accord », 26 % d’indécis et 30 % de « total pas d’accord ».

Les trois premiers arguments en faveur du nucléaire concernent la sécurité d’approvisionnement alors qu’en janvier, soit peu de temps avant le début des entretiens, l’actualité était marquée par les tensions sur le réseau électrique[1]. En première place, c’est l’assurance d’avoir l’électricité en permanence (48 % soit +2 points par rapport à 2020) qui est cité, en deuxième la sécurité d’approvisionnement énergétique de la France (46 %, soit +5 points par rapport à 2020) et pour finir le fait que les énergies renouvelables ne peuvent pas produire suffisamment et tout le temps (37 % soit +2 points)[2].

Les arguments en défaveur du nucléaire restent les déchets avec 73 % de « on ne sait pas quoi faire des déchets nucléaire », un score égal à celui de 2020 et la peur d’un accident, qui recule néanmoins de 6 points, avec 49 % des réponses.

 

[1] Le Figaro, « La grande peur des coupures hivernales d'électricité », 7 janvier 2021. BFM TV, « Risque-t-on des coupures d'électricité avec le froid ? BFMTV répond à vos questions », 8 janvier 2021.

[2] A noter que plusieurs réponses étant possibles, le total n’est pas égal à 100.