Prolongation des deux réacteurs suédois de Forsmark - Sfen

Prolongation des deux réacteurs suédois de Forsmark

Publié le 1 juillet 2019 - Mis à jour le 28 septembre 2021
forsmark3

L’Autorité suédoise de radioprotection et de sûreté nucléaire (Swedish Radiation Safety Authority – SSM) a donné son autorisation pour prolonger de dix ans l’exploitation des réacteurs 1 et 2 de Forsmark. La durée d’exploitation de ces réacteurs passe des 40 ans initialement prévus à 50 ans. L’électricien suédois Vattenfall continue d’investir afin de prolonger l’exploitation et la productivité de ces réacteurs, respectivement mis en service, en 1980 et 1981. La prochaine inspection est prévue en 2028.

Le troisième réacteur Forsmark 3 a été mis en service en 1985 et n’était donc pas concerné par cette quatrième inspection décennale.

 

La Suède est un des pays d’Europe les plus décarbonés grâce au nucléaire (39,2 %) et à l’hydraulique (40,3 %) de la production électrique nationale[1]. L’éolien bien que loin derrière est en croissance avec 11 % de la production nationale électrique en 2017, contre 2,4 % en 2010. Entre 1972 et 1986, les émissions de CO2 par habitant ont baissé de 75 % en moins de 20 ans[2] grâce à la construction de 12 réacteurs nucléaires. 

La Suède s’est par ailleurs appuyée sur son système électrique pour décarboner les usages : alimentation de l’industrie, réduction de l’utilisation de fossiles dans le tertiaire et le résidentiel, etc. Plus largement, le pays exporte son électricité bas carbone chez ses voisins, contribuant ainsi à réduire leur empreinte carbone.

 

[1] Statistics Sweden (SCB) 

[2] Note sfen, Urgence climatique : peut-on se passer de l’énergie nucléaire ?, octobre 2018

 

 


La rédaction SFEN