Une pompe de refroidissement chinoise pour les réacteurs de 300 MW - Sfen

Une pompe de refroidissement chinoise pour les réacteurs de 300 MW

Publié le 29 février 2016 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Gros-composants

La société chinoise Harbin Electric Corp a annoncé que sa première pompe de refroidissement pour réacteur nucléaire de 300 mégawatts était prête pour la production en nombre.

La pompe de refroidissement a passé avec succès l’évaluation d’État menée par la Fédération de l’industrie de la machinerie de Chine. Elle a été testée automatiquement durant 200 heures dans des conditions de haute température et de haute pression. La Chine, qui importait jusqu’ici ces composants clés des réacteurs à eau pressurisée pour ses centrales, sera donc désormais capable de les produire elle-même.

L’Empire du Milieu connaît une croissance très forte et concentre une partie importante des nouvelles constructions de réacteurs dans le monde.

Selon le premier livre blanc sur la préparation aux urgences nucléaires de la Chine, publié en janvier -dernier, la partie continentale du pays disposait, fin octobre 2015, de 27 unités génératrices d’énergie nucléaire, avec une capacité installée de 25,5 gigawatts.

25 autres unités sont en construction. D’ici 2020, la deuxième plus grande économie mondiale souhaite augmenter sa capacité installée en énergie nucléaire à 58 gigawatts.

Par la Rédaction

  • Gros-composants