L’AIEA prépare une feuille de route pour un déploiement commercial de l’hydrogène grâce au nucléaire - Sfen

L’AIEA prépare une feuille de route pour un déploiement commercial de l’hydrogène grâce au nucléaire

Publié le 10 mai 2022
  • Décarbonation
  • Hydrogène

Le 5 mai, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé avoir lancé la mise en place d’une feuille de route sur l’hydrogène. Cette dernière a pour but de fournir un outil d’évaluation, de planification et d’élaboration de stratégies pour le développement d’une économie de l’hydrogène propre, produit à partir de l’électricité nucléaire.

L’initiative rassemble des décideurs, des concepteurs, des gestionnaires de projets et des opérateurs. Il s’agit de partager les dernières avancées en matière de stratégies et de technologies nationales, ainsi que pour identifier l’état de préparation technique des différentes technologies de production d’hydrogène à partir d’énergie nucléaire. En effet, chaque année, plus de 70 millions de tonnes d’hydrogène sont produites, dont 95 % à partir d’énergie fossile. Ce vecteur énergétique est appelé à prendre de plus en plus de place dans le mix énergétique mondial alors que son marché naturel (production d’ammoniac, de méthanol et raffinerie) est appelé à grossir. Pour respecter nos engagements climatiques, il faut donc trouver un moyen de produire cet hydrogène proprement.

C’est précisément ce que permet la technologie d’électrolyse de l’eau, pour peu qu’elle utilise une électricité bas carbone comme celle produite par le nucléaire. L’hydrogène ainsi produit permettrait d’abattre drastiquement les émissions de pans entiers d’industries comme l’acier ou le ciment, mais aussi de dessiner l’avenir d’une mobilité propre. Cependant, pour répondre à ces promesses, la production mondiale attendue en 2050 serait de 650 Mt, soit une multiplication par 9 de la production. Pour répondre à de tels besoins, il faudra une quantité abondante d’hydrogène bas carbone compétitif.

Comme le confirme Alina Constantin, ingénieure nucléaire à l’AIEA : « l’énergie nucléaire peut fournir l’électricité et la chaleur nécessaires à la production d’hydrogène d’une manière durable, à faible émission de carbone et rentable ». Cependant, la co-directrice du projet rappelle qu’il subsiste « plusieurs défis liés à la technologie, à l’économie, à la sécurité et à la possibilité d’obtenir une licence, ainsi qu’au soutien politique et à l’implication des parties prenantes. ».

L’enjeu du prix du gaz

La production d’hydrogène par électrolyse, à partir d’électricité bas carbone, a toujours fait face à un problème de compétitivité vis-à-vis de l’hydrogène gris (produit à partir de fossile). Cependant, un récent rapport de l’AIEA à partir des analyses de son modèle FRAME[1] a montré qu’avec un prix du gaz naturel excédent 20$/MBTU, la méthode optimale de production d’hydrogène est la production à partir d’un mix d’électricité nucléaire et renouvelable. Cependant ces conditions économiques sont loin d’être acquises. Pour rappel, les prix traditionnels du gaz s’établissaient autour de 3 à 4 dollars, mais la flambée récente des prix a vu le gaz s’échanger en Europe jusqu’à 72 dollars avec une moyenne autour de 30 dollars. Si ces prix sont certes dus à des conditions historiques, les marchés anticipent tout de même des prix du gaz dans cette fourchette pour l’année en cours, comme le rappel l’IFPEN[2]

Francesco Ganda, responsable technique de l’AIEA pour les applications non électriques et auteur principal de l’analyse, précise que l’avantage mis en avant par le modèle serait d’autant plus décisif sur des technologies nucléaires moins matures comme les réacteurs haute température. En effet, la chaleur produite par de tels réacteurs permettrait d’améliorer le rendement de l’électrolyse. La feuille de route lancée par l’AIEA aura donc pour but de clarifier et d’établir les conditions ainsi que les technologies favorables à l’émergence d’une filière de l’hydrogène nucléaire.

Par Matthias Avice (Sfen)

[1] https://www.iaea.org/newscenter/news/nuclear-and-renewables-modelling-tool-to-evaluate-hybrid-energy-systems

[2] https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/tendances-des-marches-du-gaz-naturel-1er-trimestre-2022

Source : https://www.iaea.org/newscenter/news/fast-tracking-nuclear-hydrogen-iaea-to-develop-roadmap-for-commercial-deployment

 

 

  • Décarbonation
  • Hydrogène