L’AIEA appelle à une harmonisation technologique et réglementaire sur les SMR - Sfen

L’AIEA appelle à une harmonisation technologique et réglementaire sur les SMR

Publié le 5 avril 2022
  • AIEA
  • nucléaire
  • SMR

Afin d’accélérer le déploiement des petits réacteurs modulaires (SMR), l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé mettre en place un dispositif pour harmoniser les pratiques réglementaires et industrielles.

« L’initiative d’harmonisation et de standardisation nucléaire (NHSI), annoncée au début du mois par le directeur général de l’AIEA, Rafael Mariano Grossi, vise à faciliter le déploiement en toute sûreté et sécurité des SMR et des autres technologies nucléaires avancées afin de maximiser leur contribution à l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030[1] et de l’Accord de Paris, notamment la neutralité carbone d’ici à 2050 », résume l’Agence onusienne[2]. Pour rappel, en 2020 l’AIEA a recensé[3] plus de 70 concepts SMR développés dans 18 pays. La Russie, la Chine, les États-Unis et le Canada concentrent plus de la moitié de ces concepts. Les plus avancés d’entre eux devraient être déployés à l’horizon 2030 afin d’offrir de nouvelles solutions de décarbonation de la production d’électricité et de chaleur notamment pour les sites isolés.

Il est envisagé d’alimenter des usines de dessalement pour la production d’eau douce, des sites miniers ou encore des villes isolées en Russie et au Canada par exemple. Le déploiement à grande échelle de ces réacteurs, innovants aussi bien dans l’architecture que dans les modes de construction, « à temps pour lutter contre le changement climatique reste une tâche ardue », note l’AIEA. Afin d’accélérer le déploiement, la Nuclear Harmonization and Standardization Initiative (NHSI) vise à réunir les décideurs politiques, les régulateurs, les concepteurs, les vendeurs et les opérateurs afin de développer des approches réglementaires et industrielles communes.

Deux volets complémentaires

La compétitivité des SMR repose en partie sur un mode de construction en série avec un maximum de fabrication réalisée en usine et non sur site. « Pour que cela fonctionne au-delà des frontières, il faut des normes industrielles, des codes et des exigences de licencing communs », relève l’AIEA. L’Agence détaille deux volets : l’un pour les concepteurs et les opérateurs, l’autre pour les autorités de contrôles.

Pour l’industrie, l’initiative va définir une liste d’actions concrètes et de jalons afin que les concepteurs et les opérateurs développent une approche industrielle standardisée pour la conception, la fabrication, la construction, la mise en service et l’exploitation des SMR.

Sur le plan réglementaire[4], « l’objectif est d’accroître la collaboration, d’établir des positions communes sur les questions techniques et politiques, d’ouvrir la voie à une plus grande harmonisation, dès la phase de pré-licencing, avec l’attente de niveaux de sûreté et de sécurité élevés pour ces réacteurs avancés », a déclaré Lydie Evrard, directrice générale adjointe chargée de la sûreté et de la sécurité nucléaire de l’AIEA.

En 2024, ces deux voies convergeront pour constituer une feuille de route.

——–

[1] https://sdgs.un.org/2030agenda

[2] https://www.iaea.org/newscenter/news/accelerating-smr-deployment-new-iaea-initiative-on-regulatory-and-industrial-harmonization

[3] https://aris.iaea.org/Publications/SMR_Book_2020.pdf

[4] À noter que depuis 2015, les autorités de contrôle disposent d’un espace de dialogue au sein du SMR Regulator’s Forum de l’AIEA. Le dernier rapport, publié en juin 2021, comprenait des représentants de l’AIEA, de la France (de l’IRSN et de l’ASN), du Canada, de la Chine, de la Corée du Sud, des États-Unis, de la Russie, de l’Arabie saoudite, du Royaume-Uni, de la Finlande et de l’Afrique du Sud. « Le Forum fait progresser la sûreté nucléaire en identifiant et en résolvant les problèmes de sûreté communs qui peuvent […] et en facilitant des décisions réglementaires solides et approfondies ».

Gaïc Le Gros (Sfen) – Crédit photo ©Dean Calma / AIEA – INPRO Dialogue Forum : Licensing and safety issues for small and medium sized reactors (SMRs), à Vienne, juillet 2013.

  • AIEA
  • nucléaire
  • SMR