La centrale de Fessenheim va renforcer les radiers sous ses réacteurs - Sfen

La centrale de Fessenheim va renforcer les radiers sous ses réacteurs

Publié le 3 février 2013 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Fessenheim
  • Innovations
  • Recherche

La direction de la centrale de Fessenheim va mener d’importants travaux de renforcement des « radiers », les dalles de béton situées sous ses deux réacteurs, une opération qui vise à la mettre en conformité avec les prescriptions de l’autorité de sûreté nucléaire, a-t-elle annoncé le 23 janvier.

Ces travaux, d’un coût de 20 à 30 millions d’euros, auront lieu quoi qu’il arrive, indépendamment de l’annonce du président Hollande sur la fermeture de Fessenheim d’ici la fin de son quinquennat, a dit le directeur de la centrale, Thierry Rosso. « Les investissements sur la sûreté se feront jusqu’au dernier jour d’exploitation », a-t-il affirmé. Les ingénieurs d’EDF procèdent actuellement à des essais, au moyen d’une maquette à l’échelle réelle de la cuve d’un réacteur, afin de déterminer comment couler au fond de cette cuve une épaisseur supplémentaire de 1,50 m de béton, a indiqué le directeur.

Cette opération fait partie des actions qui avaient été exigées par l’ASN lorsqu’elle a autorisé en 2011 la poursuite d’exploitation du réacteur numéro un pour dix ans supplémentaires, à l’issue de sa visite d’inspection décennale. L’ASN avait exigé que le radier n°1 soit renforcé d’ici au 30 juin 2013.

Par la rédaction

  • Fessenheim
  • Innovations
  • Recherche