Bernard Bigot, ex-administrateur général du CEA et directeur général d’Iter, est décédé - Sfen

Bernard Bigot, ex-administrateur général du CEA et directeur général d’Iter, est décédé

Publié le 16 mai 2022
  • CEA
  • Fusion nucléaire
  • Iter

Figure du CEA et d’Iter, Bernard Bigot est décédé le 14 mai dernier. Sa carrière a été saluée par de nombreux acteurs du monde du nucléaire.

Bernard Bigot, haut-commissaire à l’Énergie atomique de 2003 à 2009, administrateur général du CEA de 2009 à 2015 et directeur général d’Iter, le projet international de réacteur à fusion, est décédé le 14 mai 2022. De nombreux hommages lui sont adressés. « Bernard Bigot forçait l’admiration par son abnégation et son don de soi au service de l’intérêt général. C’est une très grande perte. Bernard était un serviteur de l’État au sens le plus élevé », explique aussi François Jacq, actuel administrateur général du CEA.

Dans un communiqué, l’organisation en charge d’Iter témoigne : « dans ses fonctions de Haut-commissaire à l’Énergie atomique et tout au long de ses deux mandats à la tête du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), Bernard Bigot aura mobilisé son intelligence, sa créativité, ses talents de diplomate et son impressionnante capacité de travail pour faire advenir « le monde meilleur » qu’il appelait de ses vœux ».

Bernard Bigot a eu une longue carrière au service de l’énergie. Ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de sciences physiques et docteur en chimie, Bernard Bigot est à l’origine de la création de l’École normale supérieure de Lyon. Outre son travail de recherche et d’enseignement, il occupe des fonctions importantes au sein du ministère chargé de la recherche et de l’éducation nationale entre 1993 et1997, puis de 2002 à 2003. Il est nommé administrateur général du CEA en 2009, puis directeur général d’Iter Organization en 2015.

De nombreux autres témoignages d’amitiés et de respect sont à retrouver sur les réseaux sociaux, comme ci-dessous. Dans l’ordre, ceux du député et mathématicien Cédric Villani, du PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, et du directeur de l’agence internationale de l’énergie atomique Rafael Grossi.

 

Pour sa part, la Sfen salue un grand scientifique qui a su engager Iter dans sa phase de construction essentielle à l’heure où le monde retrouve un dynamisme vif sur la fusion nucléaire. Il avait eu l’amabilité de nous accorder un entretien à l’occasion d’une RGN consacrée à la fusion nucléaire. Il nous expliquait : « Le monde doit trouver une alternative à la consommation massive des énergies fossiles dont nous dépendons encore beaucoup trop et dont les effets sur le réchauffement climatique et notre société ne seront plus tenables dans les décennies à venir ».

Par Ludovic Dupin (Sfen)
Copyright photo : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

  • CEA
  • Fusion nucléaire
  • Iter