08.06.2021

TerraPower, un démonstrateur Natrium dans le Wyoming

natrium-tm.jpeg
TerraPower,
innovation,
Transition énergétique
Gaïc Le Gros (Sfen) - Crédit photo ©TerraPower

TerraPower va construire un démonstrateur de son concept Natrium sur le site d’une ancienne centrale à charbon dans le Wyoming aux États-Unis. Le projet est soutenu par le Département de l’énergie (DOE) qui souligne que Natrium permettra de réduire les émissions de CO2 et de soutenir l’emploi local, qui sera impacté par la fermeture de plusieurs centrales à charbon d’ici à 2030. Les États-Unis confirment ainsi leur volonté de mobiliser toutes les énergies bas carbone pour réduire les émissions de CO2 grâce au nucléaire et à l’innovation.

Fin août 2020 TerraPower, l’entreprise fondée par Bill Gates, présentait le concept Natrium. L’installation comprend un petit réacteur nucléaire de 345 MWe refroidi au sodium et un système de stockage pour « absorber » l’électricité des énergies renouvelables. En combinant le réacteur de 345 MWe au système de stockage (sels fondus[1]), l’équipement pourra atteindre une puissance de 500 MWe pendant « plus de 5h30, quand nécessaire », soulignent les partenaires porteurs du projet[2].

Le 2 juin 2021, TerraPower, PacifiCorp[3] et le Gouverneur du Wyoming, Mark Gordon, ont annoncé que la construction d’un démonstrateur se fera dans l’État du Wyoming où plusieurs sites sont toujours à l’étude. Selon TerraPower, l’installation se fera sur le site de l’une des centrales à charbon mise à l’arrêt dans le cadre de la transition énergétique. L’exploitant principal, PacifiCorp, a annoncé en 2019 fermer les deux tiers de ses installations au charbon d’ici à 2030 et certains économistes craignent la perte de 1 600 emplois dans la région[4]. A noter que, en 2020 une dizaine de centrales à charbon représentaient encore 80 % de la production électrique de l’État [5]. Une production qui est notamment à destination des États voisins : le Wyoming produit 14 fois l’énergie qu’il consomme. Néanmoins, « avec le démonstrateur Natrium sur ce site, TerraPower profitera non seulement des installations de refroidissement et de distribution de l’électricité déjà en place mais également de la main d’œuvre », souligne le DOE, en évoquant la création de milliers d’emplois pendant la phase de construction et une centaine d’emplois pérennes pour l’exploitation.

Le DOE finance le projet à hauteur de 2 milliards de dollars afin de soutenir le licencing, la construction et la démonstration de ce projet précurseur qui sera mis en service à la fin de la décennie.

[1] Utilisé dans le solaire thermodynamique à concentration.

[2] https://www.sfen.org/rgn/natrium-nucleaire-stockage

[3] Principal exploitant des capacités thermiques de la région, PacifiCorp exploite également du solaire et de l’éolien.

[4] https://www.energy.gov/ne/articles/next-gen-nuclear-plant-and-jobs-are-c...

[5] https://www.eia.gov/state/analysis.php?sid=WY