06.04.2021

Taxonomie européenne, 46 ONG environnementales montent au créneau

shutterstock_1591247857.jpg
Taxonomie,
Europe,
Nucléaire en Europe
Cécile Crampon - Copyright : Shutterstock

Le 26 mars 2021, à l'initiative de l'association #Voixdunucléaire, animée par Myrto Tripathi, 46 ONG environnementales européennes et mondiales ont signé une lettre adressée à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Objectif ? Demander que le nucléaire soit reconnu dans la #taxonomie européenne, au nom du climat. "Alors que les discussions sur la taxonomie des investissements durables se poursuivent, nous, citoyens européens, soucieux du bien-être des personnes et de la nature, nous tournons vers vous car ce bien-être est menacé par la dépendance de l'Union européenne aux combustibles fossiles". 

Quelques jours auparavant, ce sont 7 chefs d'Etat européens, dont Emmanuel Macron, qui écrivaient aussi à la présidente de la CE pour rappeler le rôle du nucléaire dans l'atteinte de la neutralité carbone: "Toutes les technologies à zéro et à faible émission doivent être traitées de manière égale".

L’Union européenne qui a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 dans tous les secteurs de l’économie, a lancé un projet de « taxonomie européenne » en juin 2019, visant à orienter les investissements des marchés financiers vers des activités dites « durables ». Il s'agit de savoir aujourd'hui si le nucléaire peut être inclus dans la taxonomie et aider ainsi les Etats à faciliter le financement de projets nucléaires dans leurs pays, en recourant à cette énergie bas carbone et pilotable parallèlement à la suppression progressive et définitive des énergies fossiles (gaz, charbon, pétrole), très émettrices de gaz à effet de serre.