23.01.2020

Le Royaume-Uni croit dans les Small Modular Reactors (SMR)

1620px-westminsterpalatset-4.jpg
Royaume-Uni,
R&D et innovation
La rédaction. © Crédit photo David Castor

Le gouvernement de Boris Johnson à l’intention de doubler les investissements de R&D du pays pour atteindre 2,4 % du PIB en 2027, contre 1,7 % actuellement et de mettre en œuvre une politique migratoire favorable à la R&D et l’innovation.

Cet engouement pour la science et les technologies impacte également la filière nucléaire, en novembre 2019, le gouvernement britannique a confirmé les financements annoncés en juillet dans le cadre de son programme sur les technologies nucléaires avancées. Une subvention de 18 millions de livres (21 millions d’euros) a ainsi été attribuée au projet de SMR développé par le consortium Rolls-Royce. Le concept SMR de Rolls-Royce est celui d'un réacteur à eau pressurisée d'une puissance de 400-450 MW électrique et 1200-1350 MW thermique.

Paul Stein, Directeur technologie de Rolls-Royce (Chief Technology Officer) a déclaré qu'ils visaient une connection au réseau en 2029 tout en précisant la stratégie du groupe :

Notre volonté n'a pas été de créer un nouveau réacteur nucléaire, la conception du réacteur nucléaire est celle que nous utilisons depuis de très nombreuses années dans les centrales nucléaires du monde entier, mais plutôt de porter une attention constante aux coûts et c'est la première fois que cela est fait [...] - C'est la première fois qu'un consortium industriel se concentre sur la réduction du coût de l'électricité pour le consommateur et qu'il arrive juste au bon moment avec des inquiétudes croissantes concernant le changement climatique.

 Chiffres clés, mix électrique du Royaume-Uni en 2017 et 2018

uk_electricity_mix.png
Source : Department for Business, Energy & Industrial Strategy (BEIS), UK Energy in brief 2019