22.09.2020

Pays-Bas, un retour du nucléaire ?

mark_rutte_pm.png
Pays-Bas,
Nucléaire en Europe
Le Gros Gaïc (Sfen) - Photo - Mark Rutte, le Premier ministre (VVD), s'exprime après le débat.

Lors des débats parlementaires du 16 et 17 septembre 2020 plusieurs partis ont appelé à « sérieusement se pencher » sur le nucléaire.

Le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (Volkspartij voor Vrijheid en Democratie, VVD), actuellement au pouvoir, et les démocrates-chrétiens souhaitent passer en revue les modèles de financement pour la construction de nouvelles capacités nucléaires.

Ils ont souligné les enjeux de financement du nouveau nucléaire et appellent le gouvernement à « subventionner le nucléaire, comme il le fait avec l’éolien et le solaire ».

Depuis quelques années, le développement de l’énergie nucléaire revient sur la table dans les débats publics. A l’initiative du Parti Populaire libéral et démocrate (VVD) actuellement au pouvoir, les membres de la coalition de droite relance la question de l’atome dans un pays dont le mix électrique est actuellement dominé par les énergies fossiles avec une part de gaz de 51 % et 29 % de charbon, dans la production d’électricité. Le nucléaire ne représente que 3 % de la production, avec une seule centrale, Borssele, équipée d’une unité à eau pressurisée de 500 MW dont la fermeture est prévue pour 2033.