15.09.2020

Hitachi, la fin du projet Wylfa ?

wylfa_nuclear_power_station_from_above.jpg
Wylfa ,
Hitachi,
Horizon Nuclear Power
Gaïc Le Gros (Sfen) - ©Crédit photo - UK government agencies

Le géant industriel japonais Hitachi, via sa filiale britannique Horizon Nuclear Power, avait annoncé mi-août être prêt à relancer son projet de centrale nucléaire à Wylfa, au Pays de Galles, dans le cas où le gouvernement adopterait un modèle de financement moins risqué pour le constructeur. Selon l'élue locale galloise, Llinos Medi, le projet serait définitivement abandonné.

La Conseillère Llinos Medi, à la tête du conseil municipal d'Anglesey, l’île qui devait accueillir le projet, a déclaré : « j'ai été informée qu'Hitachi avait l'intention de se retirer du projet Wylfa Newydd. Cependant, je comprends que cette décision doit être ratifiée demain. Si cette décision est confirmée, alors ce sera un coup dévastateur pour l'économie d'Anglesey. Le projet Wylfa Newydd avait le potentiel de transformer l'économie de l’île et du nord du Pays de Galles ». Plusieurs médias, japonais et anglais, ont mentionné un « retrait définitif » du projet.

Le projet de construction de deux réacteurs à eau bouillante dit ABWR, pour Advance Boiling Water Reactor, de 1 400 MW, avait été gelé début 2019, Hitachi l’estimant alors trop difficile à financer. Mais l’entreprise avait maintenu une petite équipe sur place, tandis que sa demande d’autorisation de développement était toujours en cours d’examen.

Ce retrait pourrait laisser la porte ouverte à d'autres industriels, plusieurs projets nouveau nucléaire sont actuellement en cours de discussion dans le pays, à Bradwell et Sizewell.