03.06.2021

9/9 - Adaptation des installations nucléaires : une approche de plus en plus systémique

paloverdenucleargeneratingstation_v2.jpg
Environnement,
Eau
Propos recueillis par la rédaction, Sfen - Photo © Cuhlik - Les installations nucléaires sont conçues en tenant compte de leur environnement et de leur évolution. C’est le cas de la centrale nucléaire de Palo Verdeen Arizona qui utilise les eaux usées de la ville de Phoenix pour son approvisionnement.

En France, les installations nucléaires ont intégré les aléas climatiques dès leur conception et se sont adaptées aux évolutions. C’est le cas notamment pour le site Orano Tricastin dans la gestion de ses rejets d’effluents et plus globalement pour le parc nucléaire en France.

Le point avec Frédéric Brun, ingénieur prévention des risques chez Orano et Catherine Halbwachs, chargée de mission climat à la Direction de la production nucléaire et thermique (DPNT) d’EDF, qui ont eu l’opportunité de s’exprimer lors du webinaire de la Sfen le 19 janvier 2021.

La gestion des effluents liquides des installations Orano Tricastin

Situé dans la vallée du Rhône, au sud de la France, le site du Tricastin est soumis à un climat de type méditerranéen « exposé aux premières conséquences du réchauffement climatique », décrit Frédéric Brun. Les rejets d’effluents à Orano Tricastin sont liés aux usages de l’eau sur un site industriel.

Le caractère systémique et planétaire du dérèglement climatique et donc de ses conséquences a un impact fort du fait de la mondialisation, ce qui impose des réflexions géostratégiques

 « Quand il pleut sur 600 hectares – la superficie du site – cela représente un volume de pluie à gérer, contrôler, puis transférer et rejeter dans les milieux récepteurs ». D’autres effluents sont concernés : les eaux de refroidissement, les eaux usées sanitaires, les effluents de procédés. Les transferts dans les milieux naturels et les conditions de transfert sont relativement anciens.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

edf_-didier_marc_pwp.jpg

Ces dernières années, la France métropolitaine a connu des températures extrêmes exceptionnelles et les modélisations climatiques prévoient l’augmentation de la fréquence de ces épisodes de «...

edf_didier_marc_pwp.jpg

La disponibilité de la ressource en eau est un des enjeux majeurs de sûreté des centrales nucléaires : maritime ou fluviale, la source d’eau froide permet le refroidissement de l’installation.