01.07.2021

8/11 - L’innovation irrigue tous les territoires de l’Hexagone

edf_-_agence_rea_-_xavier_popy.jpg
France Relance,
R&D,
Bourgogne-Franche-Comte,
Occitanie,
Auvergne-Rhone-Alpes
Par la rédaction, Sfen - Photo © Xavier Popy / EDF / Agence REA - Centre de recherche et de développement EDF Paris-Saclay.

L’innovation est une dynamique constante de la filière nucléaire qui investit 970 millions d’euros par an dans les projets de recherche et développement (R&D). Les Grands donneurs d’ordre, les entreprises de toutes tailles, les organismes de recherche et les universitaires s’associent pour construire les territoires de demain, véritables clusters de l’innovation.

Rendre compte du dynamisme de la R&D de la filière nucléaire et donc des 3 000 entreprises qui la composent, n’est pas chose aisée. Seul le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est le champion français de la catégorie « Établissement de recherche d’enseignement supérieur et établissement de l’État », selon le classement de l’Institut national de propriété industrielle (INPI) : il se place ainsi en quatrième position du classement général de dépôts de brevets – 646 brevets en 2020 – derrière trois industriels : PSA, Safran et Valeo.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

shutterstock_123.jpg

L’énergie nucléaire bénéficie de plusieurs atouts essentiels pour faciliter et développer l’activité industrielle dans les territoires.

230730.jpg

Le 23 février 2021, l’ASN a validé la phase « générique » du réexamen, soit les études et modifications prévues sur les réacteurs français.