12.05.2020

7/9 - L’EPR 2, la garantie d’une électricité bas carbone

capture.jpg
EPR de Flamanville,
Décarbonation,
Ingénierie
Par la rédaction, SFEN - © SFEN/Andrew McLeish - Gabriel Oblin, directeur du projet EPR 2 (EDF)

Dans le prolongement de l’EPR, l’EPR 2 est un réacteur de forte puissance, manoeuvrable, avec un niveau de sûreté parmi les plus élevés au monde. Près de 600 ingénieurs y travaillent actuellement en intégrant les retours d’expérience (REX) de tous les chantiers EPR afin d’optimiser les coûts et les délais de construction. L’EPR 2 bénéficiera par ailleurs pleinement des résultats du programme d’excellence de la filière nucléaire « excell », visant à reconstruire les compétences du tissu nucléaire français et renforcer la qualité industrielle.

Le remplacement partiel du parc actuel par les EPR 2 permettrait à la France de poursuivre ses ambitions de réduction d’émissions de gaz à effet de serre tout en assurant la sécurité énergétique de l’Hexagone. L’EPR 2, actuellement en développement, est un réacteur manoeuvrant, conçu pour s’intégrer parfaitement dans un mix énergétique à forte composante en énergies renouvelables. En effet, le gouvernement vise un mix électrique doté d’un socle nucléaire disponible et pilotable de 50 %, et de 50 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2035.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

shutterstock_260465354.jpg

Le COVID-19 et les mesures drastiques prises par l’ensemble des gouvernements européens et mondiaux ces dernières semaines montrent les vulnérabilités sanitaires que rencontre l’être humain au XXIe...

interview_2.jpg

Entretien avec Sophie Mourlon, directrice de l'énergie à la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC) du ministère de la Transition écologique solidaire puis Julien Tognola...