01.10.2019

7/9 - L’Andra, soutien aux projets innovants

cires_2.jpg
ANDRA,
PIA,
Recyclage
Par la rédaction
© Polka/Stéphane Lavoué - Alvéole de stockage dédiée aux déchets de très faible activité (TFA) à Morvilliers dans l'Aube

Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) apporte son expertise sur le stockage afin de soutenir des projets innovants sur la gestion des déchets de démantèlement.

L’objectif est d’assurer une vision systémique de la gestion de ces déchets, en veillant en particulier à ce que les contraintes du stockage soient prises en compte dès la conception même des solutions de caractérisation, de traitement et de conditionnement des déchets radioactifs.

Tous les trois ans, l’Andra publie l’inventaire national des matières et déchets radioactifs. Depuis plusieurs années maintenant, les prévisions montrent que le démantèlement des installations nucléaires produira des quantités importantes de déchets radioactifs de très faible activité (TFA), destinées à être stockés dans l’Aube (CIRES). En 2014 et 2015, l’Andra et l’Agence nationale de recherche (ANR) organisaient ainsi un appel à projets sur l’optimisation de la gestion des déchets de démantèlement. Un appel à projets avec un premier bilan très positif qui peut se résumer en trois mots : innovation, ouverture et collaboration.

 

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

c_orano_gmbh_installation_docoun_bras_teuleu-opeure_pour_decoupe_sous_eau.jpg

Avec aujourd’hui 169 réacteurs à l’arrêt dans le monde, le marché du démantèlement est estimé à 200 milliards d’euros d’ici 2050. Zoom sur les stratégies d’EDF et d’Orano DS ...

gobie_cea.jpg

Dans un contexte concurrentiel marqué par la transition énergétique et la révolution digitale, l’innovation permet de répondre aux enjeux de demain, notamment en matière de ...