7/7 – Feu vert pour la construction et l’exploitation d’une unité de traitement des nitrates à Malvési - Sfen

7/7 – Feu vert pour la construction et l’exploitation d’une unité de traitement des nitrates à Malvési

Publié le 19 janvier 2018 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Chimie
  • New AREVA
illustration-plan-areva-publi-1

Le site New AREVA de Malvési, situé dans l’Aude, a pour activité la première étape de la conversion de l’uranium naturel, qui se situe entre l’extraction des minerais en provenance des différents sites miniers et l’enrichissement de l’uranium. Il est aujourd’hui le seul site de conversion de l’uranium dans le monde à avoir investi massivement dans un nouvel outil industriel aux plus hauts standards de sûreté et de sécurité, mais également à avoir lancé un programme d’envergure de gestion durable de son cycle de vie industriel. Après 50 ans de fonctionnement, 500 millions d’euros ont ainsi été investis en 10 ans pour renouveler l’équipement industriel et réduire l’empreinte environnementale du site. Le projet de traitement des nitrates (TDN), objet d’une autorisation administrative de mise en oeuvre en novembre 2017, en est un exemple concret.

Fabriquer un combustible nucléaire comprend plusieurs étapes : extraction de l’uranium dans les mines, conversion de l’uranium en tétrafluorure d’uranium

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par Nathalie Bonnefoy et Cécile Crampon, Direction de la communication – Orano

  • Chimie
  • New AREVA