7/10 – Sûreté et (cyber)sécurité nucléaires au cœur de la transformation numérique - Sfen

7/10 – Sûreté et (cyber)sécurité nucléaires au cœur de la transformation numérique

Publié le 3 juillet 2017 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Cybersécurité
  • Digital
  • Sûreté
surete_et_cybersecurite_nucleaires_au_coeur_de_la_transformation_numerique

La révolution numérique implique une généralisation des modèles de données, un partage de ces données stratégiques au-delà de l’entreprise, un développement des objets connectés dans des architectures numériques de plus en plus complexes et distribuées. Dans le même temps, pourtant, de nouveaux types d’attaques informatiques émergent et leur nombre augmente années après années. Devant un quotidien de plus en plus numérique, les facteurs organisationnels et humains, confrontés à de nouveaux défis, sont en pleine évolution. L’essor du numérique pose également la question de la conservation des données techniques essentielles de conception et de démonstration de sûreté dans le temps. Panorama des enjeux et des réponses apportées.

La cybersécurité, un impératif pour la réussite de la transformation numérique

Des mesures pour protéger les « OIV »

Pour apporter une réponse efficace et coordonnée au développement des cyber-attaques, l’État a créé en 2009 l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) qui a défini un cadre de défense national efficace. Les entreprises du secteur nucléaire, en tant qu’OIV, et en lien avec la loi de programmation militaire, doivent identifier leurs systèmes d’information critiques et mettre en place des mesures de sécurité appropriées.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par Laurent Kueny, Vice-president Nuclear Services du Bureau Veritas et Jacques Levesque, Directeur des Systèmes Automatisés d’Assystem

  • Cybersécurité
  • Digital
  • Sûreté