7/10 – Les codes de calcul de haute précision : quand le nucléaire met au pot commun - Sfen

7/10 – Les codes de calcul de haute précision : quand le nucléaire met au pot commun

Publié le 29 janvier 2021 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • CEA
  • Code de calcul
  • Transfert de technologies
257867

L’exploitation des centrales nucléaires a toujours nécessité l’utilisation de codes de calcul informatique pour simuler les phénomènes physiques complexes. Ces codes de calcul de haute précision ne se cantonnent pas qu’au nucléaire, loin de là : tenue mécanique des structures, thermo-hydraulique, chimie séparative, etc. Leurs champs d’application sont nombreux et variés.

La conception des réacteurs ne laisse rien au hasard. Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) développe depuis les années 1970 des logiciels répondant à tout type de problématique potentiellement rencontrée dans une centrale nucléaire.

Le premier aspect du développement de ces codes réside dans le fait que l’on peut obtenir des résultats physiques de très grande précision, et ainsi répondre à des problématiques très spécifiques. Loin de proposer une interface aussi pratique et agréable que les logiciels des éditeurs grand public, les codes du CEA demeurent un atout pour la recherche française. Bien que certains codes soient parfois vendus sous licence à des organismes ou à des industriels, ils sont le plus souvent accessibles gratuitement, sur demande, pour les chercheurs des universités françaises qui en auraient l’utilité pour leurs travaux, mais aussi dans le cadre de formations.

 

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par Yonas Hassnaoui, stagiaire Projet Sfen – Photo © Agence Rea / Xavier Popy – Le code Cathare est utilisé en R&D en centrale nucléaire pour modéliser les échanges de chaleur entre les différents circuits. Ici, une équipe au sein d’EDF effectue une simulation.

  • CEA
  • Code de calcul
  • Transfert de technologies