25.06.2018

6/8 - Intelligence artificielle : vers un Watson du nucléaire ?

Intelligence artificielle vers un Watson du nucléaire.jpg
Industrie du futur,
Intelligence artificielle
Par la rédaction

Qu’appelle-t-on intelligence artificielle ? Aujourd’hui beaucoup de technologies, souvent proches des mathématiques sophistiquées, se présentent sous cette appellation. L’« IA » se positionne au croisement de l’informatique et des mathématiques appliquées. Plus précisément, il s’agit d’un ensemble d’algorithmes conférant à une machine des capacités d’analyse et de décision qui lui permettent de s’adapter intelligemment aux situations en faisant des prédictions à partir de données déjà acquises.

D ans l’industrie, l’IA permet de modéliser des connaissances, de reproduire un raisonnement type et d’utiliser ces informations pour prendre des décisions. Elle permet également de produire des connaissances grâce au « machine learning » (apprentissage automatique), en repérant des tendances ou des corrélations dans un très grand volume de données pour créer ses propres connaissances en fonction de l’expérience accumulée.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

travailleur_du_futur.jpg

De nombreuses technologies se déploient progressivement dans le quotidien des opérateurs. Des outils industriels conçus pour être au service des femmes et des hommes, et non l...

la_donnee_au_coeur_des_installations_nucleaires_2.jpg

Pour le nucléaire, la pertinence des outils de simulation pour la compréhension des phénomènes, le dimensionnement et la conception n'est plus à démontrer. Un pas nouveau est franchi avec...