27.05.2021

5/9 - Changement climatique et sûreté nucléaire

infographie_aleas_climatiques.jpg
Nuclear for Climate,
Aléas Climatiques
Par la rédaction, Sfen - Infograhie aléas climatiques - © Sfen

Avec le changement climatique certains événements météorologiques extrêmes seront plus fréquents. En France on observe par exemple une augmentation des vagues de chaleur depuis 30 ans mais également une augmentation de la pluviométrie dans certaines régions. Non seulement le nucléaire, en tant qu’énergie bas carbone, permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique mais de surcroît, les installations nucléaires s’adaptent aux évolutions du climat les plus extrêmes.

Selon le GIEC, il faut mener trois grandes stratégies simultanément :
• orienter les efforts sur l’efficacité énergétique, c’est-à-dire consommer moins d’énergie à service identique ;
• électrifier les usages, par exemple remplacer les voitures à moteur thermique par des voitures électriques ;
• substituer aux énergies fossiles, des énergies dites bas carbone dans la production de l’électricité. Seules en font partie l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

blayais_didier_marc_pwp.jpg

Il s’agit de s’appuyer sur le retour d’expérience (REX) d’installations nucléaires qui ont expérimenté des événements majeurs en France et à l’étranger, mais aussi de prendre en compte l’ensemble...

edf_didier_marc_pwp.jpg

La disponibilité de la ressource en eau est un des enjeux majeurs de sûreté des centrales nucléaires : maritime ou fluviale, la source d’eau froide permet le refroidissement de l’installation.