5/8 – ITER : un tokamak et bien plus encore - Sfen

5/8 – ITER : un tokamak et bien plus encore

Publié le 17 janvier 2019 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Iter
crown_finalized_2

Pour construire ITER, dix millions de pièces doivent être fabriquées, livrées et assemblées. Pour permettre à la machine de fonctionner, de véritables usines – cryogénie, alimentation électrique, chauffage du plasma, etc. – sont édifiées. Sur le site de Saint-Paul-lez-Durance, les « systèmes industriels » d’ITER occupent la majeure partie des 42 hectares dévolus à l’installation. ITER Organization, le « chef d’orchestre » de cette immense entreprise, mesure le nombre de tâches, en temps réel et avec le plus de précision possible, la distance qui le sépare de la « livraison », c’est-à-dire la mise en service de l’installation et la production d’un premier plasma à la fin de l’année 2025. Le planning général d’ITER en compte plus de 250 000.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par la rédaction

  • Iter