01.07.2021

5/11 - Le « Grand carénage », une opportunité XXL pour les territoires

230730.jpg
Parc nucléaire,
Emploi,
Centre-Val de Loire
Par la rédaction, Sfen - Photo © EDF / Stéphanie Jayet / TOMA - La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly est un des premiers employeurs du département du Loiret. 1 911 intervenants assurent au quotidien la production d’électricité. Le site s’implique aussi dans la formation des jeunes. 86 apprentis et 61 stagiaires y ont été accueillis en 2020.

Les 32 [1] réacteurs français ont atteint, pour certains d’entre eux, quarante ans de fonctionnement. Le 23 février 2021, l’ASN a validé la phase « générique » du réexamen, soit les études et modifications prévues sur ces réacteurs. Elles doivent être appliquées réacteur par réacteur, notamment lors de leur quatrième réexamen périodique programmé jusqu’en 2031. Ce Grand carénage bénéficie aux entreprises de la filière et aux régions.

« Avec le Grand carénage, nous nous sommes engagés dans un programme industriel de grande ampleur. Il faut avoir en tête, lorsque nous parlons d’activités industrielles, qu’une quatrième visite décennale représente cinq fois le volume d’activités de ce qui a été réalisé lors de la troisième visite décennale », s’enthousiasme Christophe Hervé, directeur de l’action territoriale à la Direction du parc nucléaire et thermique (DPNT) d’EDF. « Rien que pour l’année 2021, le programme est conséquent : nous effectuons cinq visites décennales sur le palier 900 – parallèlement au programme habituel de maintenance des réacteurs –, deux troisièmes visites décennales pour le palier 1300 et une deuxième visite décennale pour le palier N42 ».

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

vf_ca.jpg

La Convention nationale de la Sfen 2021 portant sur l’essor du nucléaire dans les territoires a été organisée en partenariat avec le GIFEN.