4/9 – Une vie plus saine et un monde plus vert… dans la tête - Sfen

4/9 – Une vie plus saine et un monde plus vert… dans la tête

Publié le 12 mars 2018 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • Société

Peut-on articuler bien-être personnel et progrès ? L’étude de Sociovision révèle que loin du bruit de fond médiatique qui confronte en permanence ces deux aspects, les populations mondiales aspirent conjointement aux deux, et pensent que l’un va avec l’autre. Aspirant à une vie plus équilibrée, les habitants de notre siècle recherchent un bien-être individuel à tous les niveaux : famille, santé, travail, loisir. Le nucléaire, énergie décarbonée ne rejetant pas de polluants dans l’atmosphère, a tous les atouts pour accompagner ce projet de société tourné vers un monde plus proche de la nature, tout en restant urbain.

L’étude Sociovision révèle que la majorité des populations des trois continents sondés aspire désormais à un monde où la santé et le bien-être sont privilégiés. Toutefois, au sein de ce vaste mouvement à la recherche d’une vie plus saine et davantage porteuse de sens, les partisans d’un retour antérieur à une société frugale et préindustrielle ne sont qu’une toute petite minorité.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par Boris Le Ngoc, SFEN

  • Société