25.06.2018

4/8 - E-ATF : les combustibles du futur pour gagner en sûreté et en performance

eatf-sic.jpg
Combustible innovant,
Combustible nucléaire,
Sûreté,
Industrie du futur,
E-ATF
Par la rédaction

Quels que soient sa composition ou son enrichissement, quatre constantes s’imposent au combustible nucléaire : sûreté, fiabilité, performance et compétitivité. C’est pour y répondre, dans un contexte toujours plus exigeant, que des combustibles de nouvelle génération, évolutionnaires ou de rupture, sont développés : les E-ATF.

Certains accidents nucléaires commencent par une perte de refroidissement. Il est donc capital de pouvoir gagner du temps avant que les gaines de combustible ne se dégradent trop et compromettent la possibilité de refroidir de nouveau le réacteur. C’est pour cette raison qu’à la suite de l’accident de Fukushima des programmes de recherche ont été accélérés ou lancés sur de nouveaux concepts de combustibles nucléaires, plus résistants aux accidents : les E-ATF (« Enhanced Accident Tolerant Fuel »). À ce titre, le département de l’Énergie aux États-Unis (DoE) encourage les industriels à innover dans ce domaine, imposant un calendrier ambitieux de déploiement des E-ATF, avec de premiers assemblages en réacteur d’ici 2022.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

Delphine-Gény-Stephan.jpg

A l’occasion de la troisième édition du World Nuclear Exhibition, la rédaction est allée à la rencontre de Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’État auprès du ministre de l...

Intelligence artificielle vers un Watson du nucléaire.jpg

Appliquée au nucléaire, l'intelligence artificielle permet déjà d'affiner la maintenance ou de favoriser l'innovation.