01.07.2021

4/11 - Le nucléaire : un facteur d’attractivité pour les industries électro-intensives

shutterstock_123.jpg
Attractivité,
Hauts-de-France
Par Gaïc Le Gros, Sfen - Photo : shutterstock

L’énergie nucléaire bénéficie de plusieurs atouts essentiels pour faciliter et développer l’activité industrielle dans les territoires. L’industrie et, de surcroît, les entreprises dont les activités sont électro-intensives, ont besoin d’une électricité abondante, disponible, bas carbone et compétitive. Direction les Hauts-de-France pour une illustration in situ.

Le nucléaire, avec l’hydroélectrique et conjugué à un réseau de transport performant, off re une électrici té abondante en continu qui répond aux besoins des industriels, et cela à un coût maîtrisé. Un véritable gain d’attractivité pour les régions françaises. Une étude de 2017, réalisée dans 81 pays, a d’ailleurs montré que la disponibilité de l’électricité était le premier critère observé par les investisseurs, avant même la liberté économique [1].

La France fait aujourd’hui partie des pays d’Europe où le prix de l’électricité industrielle est le plus bas avec la Finlande, le Danemark, la Suède, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Slovénie : 7,17 centimes d’euro par kWh contre 9,99 en Allemagne et 13,53 au Royaume-Uni [2]. Un avantage qui pourrait s’accroître avec l’augmentation des coûts associés aux émissions carbone, en particulier pour les industries les plus consommatrices d’énergie.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

framatome.jpg

La filière nucléaire, bien implantée sur l’ensemble du territoire métropolitain, permet à chaque Français de bénéficier d’une électricité bas carbone disponible en permanence à un coût plus faible...

vf_ca.jpg

La Convention nationale de la Sfen 2021 portant sur l’essor du nucléaire dans les territoires a été organisée en partenariat avec le GIFEN.