3/10 – L’EPR apprend - Sfen

3/10 – L’EPR apprend

Publié le 12 novembre 2018 - Mis à jour le 28 septembre 2021
  • EPR
  • EPR de Flamanville
  • Finlande
  • Hinkley Point
  • Taishan

Depuis 2009, la filière nucléaire travaille à recueillir au fil de l’eau le retour d’expérience des projets actuellement en construction. Très précieux, il permet d’opérer une réduction des délais de construction au fur et à mesure des 4 projets EPR. De quoi permettre également à la filière nucléaire dans son ensemble d’acquérir la maturité industrielle nécessaire pour aborder par la suite de nouveaux projets EPR. 

Les bénéfices du retour d’expérience

  1. Lors de la conception, utilisation du REX de design et recours aux outils de conception assistée par ordinateur (CAO) et de chaînes de calcul intégrées pour être sûr d’avoir dès le début du chantier un design robuste et éviter les  reprises rencontrées sur les premiers chantiers.

 

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par la rédaction

  • EPR
  • EPR de Flamanville
  • Finlande
  • Hinkley Point
  • Taishan