20.09.2021

2/9 - Les matières premières au défi de la transition énergétique

shutterstock_repina_valeriya_agrandie.jpg
RSE,
Transition énergétique,
Matières premières
Par la rédaction, Sfen - Photo © 2015 Repina Valeriya/Shutterstock

Dans le cadre de la transition énergétique et écologique, la question des ressources et matériaux devient centrale, en France et en Europe. Quelles sont les matières premières, les métaux dont le monde a besoin ? Dans quelle mesure l’Europe et la France  assurent-elles leur sécurité d’approvisionnement ? Quelles sont les ressources en tension ? Toutes les énergies bas carbone sont elles consommatrices au même niveau ?

A - Des besoins croissants

Dans son rapport du 5 mai 2021, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) s’interroge sur la place des matières premières nécessaires au développement de la transition énergétique, notamment d’un point de vue stratégique. Dans un contexte de forte demande mondiale d’énergie, « ce développement rapide pourrait avoir comme effet la volatilité des prix et même des problèmes d’approvisionnement », alerte l’AIE. Une inquiétude partagée par l’OCDE [1] qui indique que l’utilisation mondiale de matières premières s’élèvera à 167 gigatonnes en 2060, contre 90 gigatonnes actuellement. Une augmentation qui s’explique par la hausse de la population mondiale et par la construction des infrastructures de base de nombreux pays en développement.

B - Le recyclage, une solution pour la sécurité d’approvisionnement

D’après le rapport de l’OCDE, l’utilisation de matières premières devrait pratiquement doubler dans le monde d’ici à 2060, accompagnant l’expansion de l’économie mondiale et l’élévation des niveaux de vie, ce qui exercera sur l’environnement une pression deux fois plus forte qu’aujourd’hui. Les gisements et mines de métaux rares et stratégiques en particulier, étant détenus par un très petit nombre de pays, ne doivent plus être la seule voie d’approvisionnement. Une des solutions sera le recyclage, d’ores et déjà en place pour les batteries électriques (cobalt, nickel, lithium, plomb, etc.), soutenu par la réglementation européenne qui exige un taux de recyclage des batteries d’au moins 50 %.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

isabelle_wallard.png

 L’approvisionnement en matières premières est une prérogative de l’entreprise. Le rôle de l’État est de sensibiliser les industriels aux éventuels risques pesant sur les approvisionnements,...

74235-opoopsration_de_diagraphie_p2_v2.jpg

« Ressources, production et demande en uranium », appelé communément Redbook, est un rapport rédigé par l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)