25.03.2021

2/10 - Les SMR en 6 points

cuve_nuward_ta.jpg
Small Modular Reactor,
Technologies,
France Relance,
Etats-Unis
Par la rédaction, Sfen - Crédit photo ©TechnicAtome2021 - NUWARDTM

Depuis plus d’une dizaine d’années, les Small Modular Reactors (SMR), ou petits réacteurs modulaires, connaissent un engouement croissant. Des États s’y intéressent fortement tandis que l’offre technique fourmille. Que retenir des SMR, de leurs caractéristiques et de leur potentiel dans la décennie à venir ?

Fiche d'identité

Les SMR sont des réacteurs nucléaires dont la puissance est généralement comprise entre 10 et 300 MWe (selon la définition de l’AIEA). Les réacteurs fournissant des puissances inférieures à 10 MWe, souvent semi-autonomes, sont appelés microréacteurs modulaires (MMR). Les SMR sont eux aussi modulaires, c’est-à-dire qu’ils sont généralement conçus pour une fabrication en usine, tirant parti des avantages des économies de série, et pour être transportés et assemblés sur site, ce qui réduit le temps de construction. C’est l’un des éléments clés de la compétitivité des SMR.

Une myriade de pays intéressés

De plus en plus de pays s’intéressent aux SMR, qui sont bas carbone, et qui, par leur « simplicité »

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

shutterstock_1747580486_10.18.55art10.jpg

Dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre des transports, du logement ou de certaines industries, de nouveaux usages du nucléaire sont à l’étude aux quatre coins du globe.

shutterstock_1456340768art3.jpg

Partout dans le monde, on assiste à un engouement pour les SMR (Small Modular Reactors), mais il leur reste de nombreux défis à relever.