25.03.2021

10/10 - SMR, répondre aux besoins

shutterstock_1747580486_10.18.55art10.jpg
Usages,
Sites isolés,
Puissance
Par la rédaction, Sfen - Photo © Shutterstock - Les SMR pourront aussi bien être utilisés pour alimenter les réseaux d’électricité que de chaleur.

Les SMR, une offre proportionnée aux demandes locales

Dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre des transports, du logement ou de certaines industries, de nouveaux usages du nucléaire sont à l’étude aux quatre coins du globe. Mais pourquoi ces nouveaux usages du nucléaire seraient-ils exclusivement réser­vés aux SMR ? C’est uniquement une question d’échelle, explique Jean-Michel Ruggieri, chef du programme SMR à la direction des énergies du Commissariat à l’énergie ato­mique et aux énergies alternatives (CEA) : « Si on souhaitait par exemple produire de l’hydrogène avec un réacteur de forte puis­sance de 4 500 MWth, il faudrait dimension­ner toute l’infrastructure en conséquence – de production, de stockage, de transport et trouver un débouché à l’ensemble de l’hy­drogène ».

La petite puissance des SMR permet (…) de proposer des solutions adaptées [aux] nouveaux besoins de décarbonation de plus en plus décentralisés

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

cuve_nuward_ta.jpg

Depuis plus d’une dizaine d’années, les Small Modular Reactors (SMR), ou petits réacteurs modulaires, connaissent un engouement croissant.

shutterstock_1456340768art3.jpg

Partout dans le monde, on assiste à un engouement pour les SMR (Small Modular Reactors), mais il leur reste de nombreux défis à relever.