03.10.2019

Prolongation de l’exploitation du 2ème réacteur en Bulgarie

kozloduy_nra.jpg
La rédaction (SFEN) - Crédit photo - © NRA Autorité de sûreté bulgare

Mardi 1er octobre 2019, l’exploitation du deuxième réacteur de la centrale de Kozlodouy a été rallongée de 10 ans par les autorités nucléaires.

            En Bulgarie, la centrale de Kozlodouy compte aujourd’hui deux réacteurs nucléaires en exploitation. La tranche n°5, connectée au réseau en 1987, a vu son exploitation prolongée de 10 ans en 2017. Concernant la tranche n°6, la fin de l’exploitation, prévue initialement en 2021, a été, elle aussi, reportée de 10 ans. Les deux unités fournissent 34 % de l’électricité du pays et garantissent « une électricité à bas prix dans les meilleures conditions de sûreté », a déclaré la ministre Bulgare de l’énergie, Temenoujka Petkova.

En mai 2019, le pays a également lancé un appel à projets pour relancer la construction d’une deuxième centrale nucléaire devant accueillir deux réacteurs russes VVER-1000/V-466 (1000 MW). Le projet avait été abandonné en 2012 pour des raisons politiques et financières.

Le mix énergétique de la Bulgarie est très marqué par le recours aux énergies fossiles : Pétrole (32 %), gaz (22 %), charbon (27 %)[1], avec 95 % du gaz et 80 % du pétrole importé de Russie.