18.12.2018

Etats-Unis : le soutien au déploiement des ENR, un modèle pour accompagner celui des SMR ?

richland_control_room_pic2.jpg
Par la rédaction et l'Ambassade de France aux Etats-Unis

Le département d'Etat à l'énergie (DOE) des Etats-Unis pourrait s'inspirer du mécanisme de soutien aux ENR pour faciliter le déploiement des petits réacteurs modulaires.

Le rapport « Examination of Federal Financial Assistance in the Renewable Energy Market – Implications and Opportunities for Commercial Deployment of Small Modular Reactors », une étude financée par le DOE, examine comment l’ensemble des mesures de soutien fédérales ont permis aux énergies renouvelables (hors hydraulique) de passer entre 2010 et 2016 de 4 à 10 % de la production électrique et à l’éolien et au solaire d’être les deux secteurs d’emplois avec les croissances les plus élevées attendues jusqu’en 2026.

Le soutien fédéral s’est avéré crucial pour promouvoir les énergies renouvelables. L'étude montre qu'il serait certainement utile que le déploiement des SMR puisse lui aussi bénéficier du même accompagnement, via des incitations financières et des politiques fédérales favorables, en complément des actions propres des États, ce qui agirait comme catalyseur pour mobiliser les investissements du secteur privé.

Le résultat de l’étude est qu’un investissement public de 10 Mds$ pourrait avoir un impact significatif pour soutenir la construction de six SMR d’ici 2035 et réduire de 22 % le coût de leur électricité produite. Un montant à comparer aux 51,2 Mds$ dépensés par le gouvernement dans l’éolien et le solaire entre 2005 et 2015 (90 % via des crédits d’impôts).

Cet article est un résumé d'articles parus dans la presse. Il n'engage en aucun cas ni la responsabilité de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, ni celle de son Service nucléaire.