07.11.2017

Bill Gates et la Chine s’allient pour développer les réacteurs du futur

bill_gates_et_la_chine_sallient_pour_developper_les_reacteurs_du_futur.jpg
Par la rédaction

En créant une joint-venture avec le géant nucléaire chinois CNNC, TerraPower, l’entreprise présidée par Bill Gates, fait un grand pas en avant dans le développement de son réacteur nucléaire de 4e génération.
 
Fin juillet 2017, WANG Shoujun, Président de la CNNC, s’était rendu aux Etats-Unis où il y avait rencontré Bill Gates, fondateur de Microsoft et Président de la start-up TerraPower. Lors de cet entretien, les deux hommes ont promu leur coopération dans le développement d’un « Traveling wave reactor » (TWR), ou « réacteur cigare ».
 
Début octobre, cette coopération a été actée par la création d’une joint-venture entre les deux entreprises, Global Innovation Nuclear Energy Technology Company Ltd. Début novembre, Bill Gates et le premier ministre chinois Li Keqiang se sont par ailleurs rencontrés.

Fondée en 2008, TerraPower va désormais travailler avec CNNC pour développer et commercialiser son Travelling Wave Reactor. La joint-venture sera détenue à part égale par les deux entreprises qui partageront les droits de propriété intellectuelle.

La création de cette JV a été rendue possible, selon le site de TerraPower, grâce aux soutiens du gouvernement chinois mais également des Etats-Unis.

Ce réacteur, similaire au projet français Astrid, serait capable d’utiliser du combustible fabriqué à partir d'uranium appauvri. Sa conception convertirait progressivement le combustible par une réaction nucléaire sans le retirer du cœur du réacteur, éliminant ainsi le besoin de retraitement.