Le ministère de l’énergie américain se fait livrer de l’uranium moyennement enrichi (Haleu) « made in USA » - Sfen

Le ministère de l’énergie américain se fait livrer de l’uranium moyennement enrichi (Haleu) « made in USA »

Publié le 24 novembre 2023 - Mis à jour le 27 novembre 2023
  • DOE
  • Enrichissement
  • Etats-Unis
  • HALEU

La volonté du ministère de l’énergie (DOE) de produire de l’uranium moyennent enrichi (Haleu) aux Etats-Unis par une entreprise américaine avance à grands pas. Un mois après la mise en service de la cascade de centrifugeuses de Centrus, le DOE a reçu une première livraison de 20kg.

Un geste symbolique qui, à lui seul, marque le retour des Etats-Unis vers l’autonomie en matière de combustible nucléaire. A peine plus d’un mois après la mise en service de sa première cascade de centrifugeuses, l’industriel Centrus a livré sa première production d’uranium moyennement enrichi (Haleu – enrichissement entre 5 % et 20 %) directement au ministère américain de l’énergie (DOE).

« Centrus est fier d’être le pionnier de la production américaine d’HALEU, avec notre première livraison de combustible dont nous avons un besoin urgent pour soutenir la démonstration et la commercialisation de réacteurs avancés », a déclaré Daniel Poneman, PDG de Centrus. « Cette étape cruciale est essentielle pour répondre aux besoins à court terme du ministère en matière de Haleu, tout en jetant les bases de la restauration complète de la capacité nationale d’enrichissement de l’uranium perdue par l’Amérique », ajoute-t-il.

L’Haleu sera utilisé dans le combustible nucléaire avancé nécessaire à la plupart des réacteurs de nouvelle génération en cours de développement. Le ministère de l’énergie a soutenu des mesures visant à garantir la disponibilité de ce matériau pour ces réacteurs en cas de besoin, et à mettre en place une chaîne d’approvisionnement nationale en Haleu. L’usine de Centrus, dans l’Ohio est la première domestique à entrer en production depuis 1954.

Atteindre 900kg par an

La livraison par Centrus de plus de 20 kilogrammes d’HALEU au DOE signifie que la première phase du contrat est maintenant achevée avec le DOE. Centrus peut passer à la deuxième phase qui vise une année complète de production d’Haleu pour atteindre la capacité de 900 kg. Pour y parvenir, le ministère de l’énergie paiera une redevance coûtant majoré pour l’Haleu.

L’industriel vise déjà à aller plus loin. Centrus affirme qu’avec un financement suffisant et des engagements d’achat, elle pourrait augmenter considérablement sa production. Une cascade complète de 120 centrifugeuses (contre 16 aujourd’hui) capables de produire quelque 6 000 kilogrammes d’Haleu par an pourrait être mise en service en 42 mois. ■

Par Ludovic Dupin avec WNN

Photo : L’assistante secrétaire à l’Énergie nucléaire du DOE, Kathryn Huff, examine l’une des centrifugeuses lors d’un événement marquant l’activation de la cascade de démonstration HALEU – @Centrus

  • DOE
  • Enrichissement
  • Etats-Unis
  • HALEU