4/7 – Le nucléaire dans les scénarios énergétiques chinois - Sfen

4/7 – Le nucléaire dans les scénarios énergétiques chinois

Publié le 31 août 2015 - Mis à jour le 28 septembre 2021
chinois

Le 13 e Plan quinquennal (2016-2020)

Le plan quinquennal national est le document général de planification qui fixe les objectifs stratégiques de développement de l’économie nationale. Depuis le premier en 1953, la Chine a compilé douze plans quinquennaux nationaux et le treizième est en cours de définition, officiellement depuis le 17 avril 2014. Selon le Premier ministre Li Keqiang, « c’est le dernier plan quinquennal du pays pour achever la construction d’une société modérément prospère sous tous les aspects d’ici 2020 et pour obtenir des résultats décisifs dans l’approfondissement des réformes ». Le projet du 13e Plan doit être présenté au Conseil des affaires d’État1 fin 2015, à l’issue de la phase de consultation et de recherche. Il sera ensuite examiné et amendé par des experts et soumis, en mars 2016, à la délibération et au vote des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Comme pour le 12e Plan, un paragraphe du 13e Plan sera exclusivement consacré au développement nucléaire pour 2016-2020.

Pour le moment, seules quelques informations non-officielles sur le 13e plan ont été partagées dans la presse. Ce plan prévoirait ainsi d’acter la possibilité de construire des centrales en bord de rivière, ce que le plan actuel ne permet pas, et ainsi de faire face à la pénurie de sites côtiers. Il prévoirait également d’investir 500 milliards de yuans (70 Mds €) pour développer de nouveaux réacteurs et monter le rythme de construction de centrales nucléaires, de 4 à 5 par an aujourd’hui, à 6 à 8 pendant le 13e Plan.

Le plan quinquennal se décline ensuite en plans territoriaux et sectoriels : les Plans quinquennaux provinciaux, les Plans quinquennaux municipaux et les Plans quinquennaux sectoriels. Pour le nucléaire, le plan sectoriel associé est le Plan quinquennal pour le développement énergétique. Ces Plans servent de base pour définir ou réviser le Plan d’action stratégique pour le développement énergétique 2014-2020, qui s’attache à définir de façon plus précise la vision prospective du développement de l’énergie en Chine.

Le Plan d’action stratégique pour le développement énergétique 2014-2020

La direction générale du Conseil des affaires d’État a publié en novembre 2014 le document de référence qui définit les objectifs énergétiques de la Chine à l’horizon 2020 : le Plan d’action stratégique pour le développement énergétique 2014-2020.

 

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux adhérents de la SFEN. Pour lire la suite et avoir accès à l’ensemble de nos archives, abonnez-vous à la Revue Générale Nucléaire.

Par Dominique OCHEM, Conseiller nucléaire à l’Ambassade de France à Pékin (Chine), CEA