01.07.2015

La Société nucléaire russe, des ingénieurs et scientifiques au service de l’innovation

accordsfenetnsr.jpg
Par la Rédaction

La Société Nucléaire Russe (NSR) a été créée en 1989, après l’accident de Tchernobyl pour surmonter la radiophobie du public et la crise de confiance envers l’énergie nucléaire.  

La NSR compte plus de 2 000 membres issus de 200 organisations. Organisme public indépendant, l’association rassemble scientifiques, travailleurs de la production et de l’exploitation nucléaire, professeurs et étudiants travaillant dans la recherche nucléaire, l’industrie, la communication ainsi que les organisations publiques.

Les objectifs de la NSR sont similaires à ceux de la SFEN : communication, échange, développement des connaissances, avec un accent sur les questions de sécurité du développement de l’industrie nucléaire, la non-prolifération, et la confiance du grand public dans l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Le président est élu tous les deux ans avec une présidence tournante pour représenter successivement les sciences nucléaires, l’industrie et l’énergie. Yaroslav Shtrombakh, directeur adjoint du centre de recherche nucléaire Institut Kourtchatov, en est l’actuel président.

russia.jpg
 

Des centaines d’événements (conférences, ateliers, réunions internationales, expositions) ont été organisés depuis 26 ans à destination de milliers de chercheurs, experts, professeurs et étudiants, enseignants et élèves, médias, représentants publics, y compris des autorités fédérales et locales. Les principaux événements de la NSR sont les conférences scientifiques et techniques annuelles. La plupart des décisions importantes concernant les activités de l’association sont prises lors des réunions du bureau central et au cours de table rondes. Ces réunions se déroulent à Moscou et sur les sites régionaux. Ainsi, la table ronde sur « L’exploitation minière et chimique combinée : pour le pays, pour l’industrie nucléaire et pour la région de Krasnoïarsk » a eu lieu le 30 juin dernier à Krasnoyarsk (Sibérie) au centre d’information sur l’énergie nucléaire de l’énergéticien ROSATOM.

L’objectif stratégique de la NSR est de promouvoir les métiers du nucléaire auprès des jeunes, développer les programmes de formation et fidéliser les jeunes embauchés. Les délégués de la Jeune Génération de la NSR ont représenté leurs travaux au congrès ENYGF (Forum européen de la jeune génération du nucléaire) organisé à Paris en juin dernier par la SFEN Jeune Génération. La coopération internationale est en effet considérée comme un élément important du fonctionnement de la NSR pour promouvoir l’énergie nucléaire en Russie et à l’étranger.

Le 5 mai, la NSR et la SFEN ont renouvelé leur accord de coopération en présence de Christophe Béhar et Yaroslav Shtrombakh. Les axes principaux de cette coopération concernent les questions liées à la fermeture du cycle du combustible et l’établissement de la coopération bilatérale entre les deux réseaux de jeunes.

La 26e conférence annuelle de la NSR se tiendra le 24 septembre à Moscou et célébrera le 70e anniversaire de l’industrie nucléaire russe.