28.01.2020

SMART, accélération du projet SMR coréen

jack_soma.jpg
Gaïc Le Gros (SFEN) - ©Crédit photo Jack Soma - Riyad, en Arabie Saoudite

La Corée du Sud et l’Arabie Saoudite ont signé la révision du pré-projet de construction du SMR coréen SMART. Le nouveau contrat définit les rôles des différents acteurs et inclut maintenant l’entreprise Korea Hydro & Nuclear Power (KHNP). Les deux partenaires souhaitent accélérer le processus de validation du design du réacteur.

Le Ministère des sciences, des technologies de l’information et des communications (MSIT) sud-coréen a signé un contrat révisé avec le King Abdullah City for Atomic and Renewable Energy (KACARE). Cet institut de recherche saoudien a été créé en 2010 et est chargé de définir et de piloter la transition énergétique saoudienne. Selon le MSIT, ce sont les saoudiens qui ont souhaité intégrer KHNP dans le projet afin de profiter des compétences en matière de construction et d’exploitation de l’entreprise.

Ce contrat doit mettre en œuvre la construction des premiers Petits réacteurs modulaires (SMR) SMART, un réacteur à eau pressurisée d’une puissance de 330 MW thermique pour 110 MW électrique, développé par l’Institut coréen de recherche atomique, Korea Atomic Energy Research Institute (KAERI). KHNP va diriger la phase de finalisation du design SMART et le projet sera ensuite piloté par une future joint-venture SMART EPC.

Le SMR, pensé pour une exploitation de 60 ans, couple la désalinisation de l’eau de mer et la production d’électricité. Ce modèle vient étoffer la variété technologique de l’offre coréenne qui, en 2009, a séduit les Emirats Arabes Unis et a débouché sur la construction de quatre réacteurs de puissance APR1400 à Barakah, la première centrale nucléaire du monde arabe, dont un premier réacteur entrera en service cette année.

C’est avec SMART que la Corée du Sud s’est positionnée en Arabie Saoudite en 2015. Le pays souhaite développer à l’export son SMR et s'imposer dans la région, à défaut d’avoir construit un  « réacteur vitrine » sur son territoire.