10.12.2019

Les réacteurs 3 & 4 de Turkey Point autorisés à fonctionner 80 ans

turkey_point_fl1.jpg
Traduction d’un article de WNN - Crédit photo © Acroterion

L’autorité de sûreté américaine (Nuclear Regulatory Commission - NRC) a approuvé la demande de l’opérateur Florida Power & Light (FPL) pour une extension de licence de 20 ans concernant les unités Turkey Point 3 et 4. C’est la première fois qu’une autorité de sûreté délivre des licences autorisant les réacteurs à fonctionner jusqu'à 80 ans.

Les deux réacteurs à eau sous pression, qui sont situés à environ 32 km au sud de Miami, sont en exploitation commerciale depuis 1972 (unité 3) et 1973 (unité 4). Initialement, ils avaient été autorisés à fonctionner pendant une période de 40 ans. En 2002, les licences ont été renouvelées pour 20 années de fonctionnement supplémentaires pour chaque unité. Le 30 janvier 2018, FPL a présenté une demande de renouvellement de licence pour une période supplémentaire de 20 ans ; une délivrance des licences renouvelées le 4 décembre dernier. Le permis renouvelé de Turkey Point 3 expirera le 19 juillet 2052 et celui de l'unité 4 le 10 avril 2053, selon la NRC.

La NRC est autorisée, en vertu du US Atomic Energy Act, à délivrer des licences pour que les réacteurs de puissance commerciaux fonctionnent jusqu'à 40 ans - une période qui, selon elle, était fondée sur des considérations économiques et antitrust, plutôt que sur des limitations de la technologie nucléaire. Les licences peuvent être renouvelées pour une période supplémentaire de 20 ans pour une durée de vie opérationnelle de 60 ans dans un processus qui oblige les demandeurs à traiter les aspects techniques du vieillissement de l'usine et à décrire comment ces effets seront gérés, ainsi qu'à évaluer les impacts environnementaux potentiels de la poursuite de l'exploitation de l’installation.

Les renouvellements de licence ultérieurs couvrent encore 20 années d'exploitation au-delà de 60 ans et se concentrent sur la gestion du vieillissement des centrales pendant la période d'exploitation de 60 à 80 ans, en particulier les effets d'une exploitation prolongée et d'une forte exposition aux rayonnements sur les pièces du réacteur, les structures de confinement en béton, les câbles électriques, entre autres. La NRC ne renouvellera une licence seulement si elle détermine que l’installation actuellement en exploitation continuera de maintenir le niveau de sécurité requis.

Presque tous les réacteurs nucléaires actuellement en exploitation aux États-Unis ont déjà renouvelé ou demandé à renouveler leurs licences pour une durée allant jusqu'à 60 ans, et les exploitants américains se tournent maintenant vers les renouvellements de licences ultérieurs. La NRC examine actuellement les demandes de renouvellement de licence d'Exelon Corporation pour les réacteurs Surry 1 et 2 et de Dominion Energy pour les réacteurs Peach Bottom 2 et 3. Dominion a également l’intention de demander un renouvellement de licence ultérieur pour les réacteurs North Anna 1 et 2. Selon le ministère de l’Énergie américain, une vingtaine de réacteurs prévoient ou ont l'intention de fonctionner jusqu'à 80 ans, et d'autres devraient s'appliquer à l'avenir à l'approche de la fin de leurs licences d'exploitation.