06.09.2019

Le parc nucléaire, un socle toujours modernisé

ind-1.jpg
Par la rédaction

Le parc nucléaire garantit l’approvisionnement en électricité sur tout le territoire. 

Avec 58 réacteurs en exploitation répartis sur 19 sites nucléaires, la France dispose d’une électricité bas carbone, disponible à la demande 24h/24 sur tout le territoire national, et est, via les interconnexions et les exportations, un pilier de l’équilibre du système électrique européen.

Le parc nucléaire garantit l’approvisionnement des zones urbaines (plus des trois quarts [1] de la population française habite désormais en ville) et permettra le déploiement des villes intelligentes (Smart Cities [2]) qui demanderont plus de mobilité propre, plus de connectivité (5G, fibre), plus d’objets connectés, plus de technologies (intelligence artificielle), tous fortement consommateurs d’électricité.

Sur l’ensemble des territoires, plus de 250 clients industriels, représentant 530 sites, sont directement raccordés au réseau de transport d’électricité [3]. La stabilité de la production des centrales nucléaires permet de prévenir toute coupure d’alimentation et toute variation de tension qui pourraient avoir des répercussions critiques sur le cycle de production de ces sites industriels.

La production électrique varie d’une région à l’autre : le réseau de transport assure les solidarités régionales, nationales et même européennes. Ainsi, avec ses nombreuses installations hydrauliques et quatre centrales nucléaires, Auvergne-Rhône-Alpes est la première région productrice d’électricité bas carbone française. Poumon vert de l’Europe, elle alimente la région Bourgogne-Franche-Comté, la Suisse et l’Italie. 

« Parler du nucléaire » : 12 fiches pour tout savoir

Lever le doute sur...

La cuve et l’enceinte des réacteurs posent-elles des problèmes de sûreté à long terme ?

La cuve et l’enceinte sont les deux parties qui ne peuvent être remplacées sur un réacteur. Les réacteurs français ont été conçus initialement dans l’idée qu’ils fonctionneraient 40 ans, mais avec des hypothèses très conservatrices. Aussi, l’amélioration des connaissances permet aujourd’hui une meilleure analyse des phénomènes physiques. Dans de nombreux pays, comme les Etats-Unis, la Suède, ou la Suisse, les réacteurs ont déjà été prolongés à 50 ou 60 ans.

L’état de vieillissement de l’enceinte et de la cuve est surveillé en permanence. A chaque visite décennale, le circuit primaire principal et l’enceinte de confinement font l’objet d’inspections complétées par des épreuves de mise en pression. Ces analyses sont transmises à l’ASN, qui les prend en compte pour donner l’autorisation ou non de poursuivre l’exploitation.

---

© EDF

1.

Le découpage en entités urbaines de 2010, INSEE (2011)

2.

Rapport au Premier ministre sur l’avenir des Smart Cities (2017)

3.

RTE (2016)

La suite du dossier

env-4.jpg

La radioactivité est de plus en plus utilisée dans le domaine médical et permet de sauver de nombreuses vies.

env-3.jpg

Parler du nucléaire : 12 fiches pour tout savoir