22.01.2019

Le coût du démantèlement américain revu à la baisse

centrale_de_beaver_valley.jpg
Par la rédaction

Selon un rapport du Callan Institute portant sur 2017, 88,8 milliards de dollars seront nécessaires pour démanteler l’ensemble des 99 réacteurs américains en activités et des 9 déjà arrêtés. Soit une baisse de 2,5 % par rapport à 2016.

Les facteurs de cette baisse : le rapprochement des échéances qui permet d’avoir une vision plus juste des prix finaux, et l’expertise croissante de l’industrie. Quoiqu’il en soit, les fonds sont déjà provisionnés à hauteur de 78 % du montant total.

Rappelons néanmoins que pour l’essentiel, le démantèlement de la première flotte nucléaire mondiale n’est pas envisagé dans l’immédiat. Plus de quatre-vingts réacteurs ont déjà été autorisés à fonctionner soixante ans et des opérateurs ont déjà demandé à les exploiter au-delà de cette échéance.