31.10.2017

Cigéo : les riverains soutiennent le projet

andra_cigeo_sondage.jpg
Par la rédaction

L'Andra a engagé depuis fin 2016 des dispositifs de co-construction afin d'impliquer plus fortement et plus largement les acteurs locaux et les citoyens dans le projet Cigéo.

Pour identifier les attentes des habitants résidant à proximité du futur centre Cigéo, l’Andra a mené au début de l’été une campagne de porte à porte. Ainsi, dans 45 communes, 18 ambassadeurs sont allés à la rencontre des 2 674 ménages qui leur ont ouvert leur porte, soit 40 % du total. Il ressort de ces échanges que 33 % des riverains sont favorables au projet, 35,1 % sont neutres ou indifférents et 18,8 % sont explicitement défavorables. Enfin, 13,1 % étaient sans avis identifiable.

Contrairement à une idée reçue : plus les riverains sont proches du site de Cigéo, plus ils y sont favorables. Pour réaliser cette enquête auprès des citoyens, l’Andra s’est appuyée sur la start-up Liegey Muller Pons.

La lassitude des habitants face aux violences

L’enquête révèle aussi l’exaspération des riverains face aux comportements d’une partie des opposants (la plupart ne sont pas des locaux) et au climat de tension qui en découle. En effet, mois après mois, l’occupation illégale du site du Bois Lejuc par des zadistes se poursuit, et avec elle des violences. L’un des manifestants a ainsi été grièvement blessé en août 2017. Cet hiver, les opposants avaient notamment attaqué et dégradé l’écothèque de l’Andra.