28.05.2019

9/10 - Les nouveaux écologistes

img_1943.jpg
Par Maruan Basic (SFEN)

Un nouveau mouvement écologiste se structure en Europe depuis quelques années : l’écomodernisme, courant de pensée environnementaliste, pour qui l’Homme a la capacité de préserver la nature sur le long terme en utilisant la technologie, et dont l’objectif consiste à construire une éthique environnementale réaliste à court, moyen et long terme

Portrait de cinq personnalités qui font bouger les lignes en Europe : Rauli Partanen, River Benett, Myrto Tripathi, Amardeo Sarma, Iida Ruishalme.

Alors que le monde de l’énergie oppose écologie et industrie, l’écomodernisme se revendique comme une « troisième voie », dans laquelle le nucléaire est un allié durable de la transition énergétique mondiale. Rauli Partanen, dirige Think Atome, un think tank spécialisé sur les réacteurs modulaires de petites tailles (SMR); River Benett, co-organise la prochaine édition du « Nuclear innovation Bootcamp » à Paris du 19 au 30 août 2019 ; Myrto Tripathi, cofondatrice des « Voix du Nucléaire », pour mobiliser la parole des 220 000 employés de la filière ; Amardeo Sarma, Expert reconnu, participant à différents programmes-cadres de recherche de l'Union européenne ; Iida Ruishalme, militante active de l’association internationale « Mothers for Nuclear ».
 

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.

La suite du dossier

tunnelier_cigeo.jpg

L’Union européenne (UE), via Euratom, a de longue date tenté d’imprimer sa marque sur la gestion des déchets radioactifs, notamment ceux de haute activité à vie longue (HAVL),...

crown_finalized_2.jpg

Pour faire du nucléaire un atout contre le changement climatique, la recherche et le développement sont indispensables.