15.06.2017

Onet Technologies achemine un convoi exceptionnel de trois générateurs de vapeur de Kobé à Cruas-Meysse

Generateur de vapeur.png
Par la rédaction

En mars, Onet Technologies, en partenariat avec Mitsubishi Heavy industries, a acheminé trois générateurs de vapeur depuis Kobé au Japon jusqu’à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse en Ardèche. Une opération de haute expertise contribuant au maintien du niveau de sûreté et à la prolongation de la durée de fonctionnement de cette installation EDF.

Une opération essentielle au maintien technique des générateurs et à la sécurité du site

Au travers de cette opération technique et de haute expertise, Onet Technologies contribue à maintenir la sûreté et la durée de fonctionnement de l’installation. En effet, les générateurs de vapeur constituent une des pièces maitresses du procédé de production d’électricité d’origine nucléaire.

Onet Technologies a par ailleurs joué un rôle central dans l’obtention de l’accord de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) autorisant la mise en marche de l’équipement au sein de la centrale EDF. Cet aval, essentiel à la concrétisation du projet, permet l’installation des générateurs de vapeur produits par Mitsubishi Heavy Industries, dont Onet Technologies est le partenaire en France.

 « Nous sommes très fiers d’avoir mené à bien cet acheminement qui est une première pour Onet Technologies. De plus, l’obtention en temps et en heure des certificats de conformité des générateurs de vapeur délivrés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire est une réussite pour le consortium MHI-Onet Technologies. Cette opération de grande ampleur positionne Onet Technologies comme un acteur incontournable du nucléaire. » a déclaré Philippe Clergue, Président d’Onet Technologies.

Un convoi exceptionnel réalisé en 6 semaines

Le 10 février 2017, un convoi exceptionnel comportant trois générateurs de vapeur (20 mètres de haut, 6 mètres de diamètre et 300 tonnes chacun) a quitté le port de Kobé au Japon pour rejoindre la centrale nucléaire française de Cruas-Meysse en Ardèche. Avant son arrivée au port de Fos-sur-Mer le 11 mars, le convoi a poursuivi son voyage à travers l’Océan Indien, le Canal de Suez et la Mer Méditerranée. Plusieurs aller-retour sur le Rhône ont ensuite été nécessaires pour acheminer les trois générateurs jusqu’à la centrale de Cruas-Meysse. Une opération de six semaines qui s’est achevée le 28 mars 2017.