04.06.2016

Innovatome : les étudiants imaginent le nucléaire de demain

p1060354.jpg
Publié par Equipe Innovatome

Pour ce troisième atelier du concours Innovatome, toute la France était représentée, depuis Laila de Gravelines (Nord) jusqu’à Simon arrivé la veille de Marseille. Les cinq conférences choisies pour parler de « Santé, sécurité, bien-être », sujet central de ce dernier atelier d’innovation, sont apparues particulièrement intéressantes et pertinentes aux yeux des participants : le CEA, représenté par Jean-Claude Masy (Chef du Programme AD/FAR-SAC au CEA), a évoqué les innovations autour de la robotique pour intervenir en milieu hostile et Elisa Canal, Ingénieur métrologie Radioprotection d’EDF a présenté les multiples utilisations possibles de gamma caméras pour faciliter les interventions en maintenance et réduire la dose individuelle reçue par les travailleurs.

Après une pause lors de laquelle les équipes se sont affrontées au Pictionnary, il était temps pour Stéphane Ploix (Chef de groupe Infrastructure de Calcul, Communication et Sécurité d’EDF) de parler de cybersécurité.

Camille Herrault (Innovation project manager chez Daher) a ensuite répondu aux nombreuses questions qui ont suivi sa présentation sur l’utilisation d’exosquelettes dans les usines de Daher. La matinée s’est terminée sur les explications de la semelle personnalisée et connectée développée par R’Cup (start-Up de la semelle morphologique et connectée).

Pour Shuo (étudiant à l’ENSTA Paris Tech et stagiaire chez AREVA) ces conférences ont été l’occasion de « découvrir plusieurs visions du sujet et des innovations qu[‘il] n’avai[t] jamais imaginées ».

Après une première séance de créativité, il était temps de déjeuner, sauf pour Geoffroy (étudiant à Chimie ParisTech et stagiaire chez EDF), en pleine préparation pour la demi-finale du championnat de France de judo organisée le lendemain !

Pendant l’après-midi, les équipes ont travaillé chacune de son côté avec le soutien de leur coach pour trouver une innovation en lien avec le thème de la journée. A 16h30, tous les pitchs étaient prêts à être soumis au jury composé de Fabrice Peyrolles, ingénieur à l’ANDRA en analyse de risques en exploitation, Laure Sabatier, Directeur de recherche en toxicologie au CEA, Clément Lopez, expert criticité à l’ANDRA et Charles Stoessel, fondateur de la start-up Opus Citatum.

Après délibération, le jury a remis ses notes et appréciations des différentes présentations. Pour chaque équipe, rendez-vous le 29 juin pour la présentation finale de l’innovation de leur choix devant un jury de directeurs de la filière !