17.07.2017

Euro engineering recrute 100 ingénieurs nucléaires

Recrutement.jpg
Par la rédaction

Afin d’accompagner les développements technologiques et répondre aux exigences de sûreté de ce secteur, euro engineering, la société d’Ingénierie et de Conseil en Technologies de The Adecco Group, renforce ses équipes dans le nucléaire et annonce le recrutement de 100 ingénieurs consultants dont les postes sont à pourvoir immédiatement. Ils sont ouverts aux jeunes diplômés et aux ingénieurs expérimentés pour des responsabilités de chefs de projet ou d’experts techniques. Explications et précisions avec Nicolas Leroy, directeur du recrutement d’euro engineering.

Euro engineering annonce le recrutement de 100 ingénieurs nucléaires. Quels profils recherchez-vous ?

Nicolas Leroy – Euro engineering travaille essentiellement dans le nucléaire sur la partie automatisme et contrôle-commande. Sur ce volet nous recherchons tous les types de profil d’ingénieur : expert technique, chef de projet, ingénieur d’étude débutant, etc. Ces 100 ingénieurs seront recrutés en CDI et sur quatre sites : Paris, Cherbourg, Tours et Lyon.

Sur quels projets vont-ils travailler ?

NL - Ces ingénieurs travailleront sur le Grand Carénage, l’EPR-NM (Nouveau Modèle), ainsi que sur le réacteur EPR de Flamanville (Manche), sur ceux en Chine, à Taishan, et sur les deux EPR en début de construction à Hinkley Point au Royaume-Uni. Ils seront soit détachés chez les clients soit dans nos bureaux d’études. Certains seront donc amenés à travailler à l’étranger.

Vous avez lancé en avril 2017 « l’école du nucléaire ». De quoi s’agit-il ?

NL – Le nucléaire est en pleine croissance parmi nos activités : 350 de nos 600 collaborateurs travaillent dans ce secteur. Compte tenu de notre très bon positionnement dans le nucléaire, nous avons voulu créer une école pour mettre en avant cette expertise et la proposer aux jeunes ingénieurs qui souhaiteraient nous rejoindre.

Cette école nous permet de former directement les ingénieurs débutant afin qu’ils aient l’expérience suffisante pour réaliser au mieux les missions qui leur seront confiées. La durée de leur formation dépendra de leur montée en compétence et des réussites de chacun.

Crédit photo : EDF / CHARRIER LIONEL