26.06.2015

Climat : la jeune génération européenne s’engage

enygf4climate_24062015.jpg
Publié par Sophie Missirian (SFEN JG)

A l’occasion du Forum de la Jeune Génération Européenne du nucléaire (ENYGF) qui s’est tenu à Paris, le réseau d'associations réprésentants 19 pays d’Europe a signé la déclaration de la Jeune Génération affirmant que « Le nucléaire est une partie de la solution pour lutter contre le réchauffement climatique ».


A quelques mois de la COP21, le Forum de la Jeune Génération européenne du nucléaire a abordé les problématiques climatiques sous l'angle énergétique (pollution, gaz à effet de serre, économie des marchés de l'énergie et en particulier de l'électricité…).

Le rôle du nucléaire pour lutter contre le changement climatique, son impact sur l’environnement, son évolution dans un environnement économique et réglementaire contraint, ses perspectives d’évolution… ont été évoqués et sa contribution efficace dans la lutte contre le changement climatique démontrée.

Les représentants de la Jeune Génération européenne ont signé la déclaration de la Jeune Génération dans le cadre de l'initiative Nuclear for Climate sur le rôle essentiel de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le changement climatique.

19 pays d'Europe sont associés à cette déclaration en faveur du nucléaire comme outil de lutte contre le réchauffement climatique et ont affirmé leur volonté de vivre dans un monde où le nucléaire sera présent.

Dans la perspective de la COP21, Nuclear for Climate souligne que chaque pays doit avoir accès au portefeuille de technologies bas-carbone – dont l’énergie nucléaire – le plus large possible pour réduire ses émissions de CO2.

Nuclear for Climate demande que l’énergie nucléaire soit reconnue comme une option bas-carbone dans l’Accord qui sera signé à Paris lors de la COP21 et bénéficie, comme toutes les énergies bas-carbone, des mécanismes de financement.
 

A propos d'ENYGF 

Créé en 2005 par la Société Nucléaire Européenne (ENS), le Forum de la Jeune Génération Européenne du nucléaire se tient tous les deux ans. A quelques mois de la COP21, la 6ème édition, organisée par la SFEN Jeune Génération, a été consacrée à un sujet majeur : « Nucléaire et environnement ». 
 

Une diversité de participants sans précédent

Près de 360 jeunes professionnels et étudiants ont convergé du monde entier pour prendre part à cette édition placée sous le signe du climat. Parmi eux des Britanniques, des Suédois, des Finlandais, des Polonais, des Russes, des Américains, des Australiens, des Chinois, des Coréens, des Kényans. En tout, 27 pays et plus de 110 entreprises et organisations étaient représentés.


Des conférences thématiques de haut niveau

Les conférences et tables rondes se sont articulées autour de trois grands thèmes :

  • Le nucléaire pour combattre le changement climatique
  • L'impact du nucléaire sur l'environnement
  • Adapter le nucléaire dans un nouvel environnement.

Pas moins de 25 intervenants aux profils très variés (industriels du nucléaire, climatologues et même cinéaste) se sont succédés à la tribune pour partager leurs convictions sur la place du nucléaire dans le mix énergétique de demain.

Retrouvez toutes les présentations des conférences à cette adresse.
 

Les participants au cœur de l'événement

ENYGF 2015 avait pour ambition de placer au cœur de l’événement les précieuses expériences et convictions de chacun des 360 participants.

C'est pourquoi chacun a pu apporter sa contribution en participant à l'un des nombreux ateliers de travail et/ou aux sessions techniques. Des workshops ont été organisés à cette fin : 16 sujets différents étaient définis par l’équipe d’organisation et 30 jeunes professionnels sélectionnés pour les préparer et les animer. Près de 70 étudiants, doctorants et chercheurs ont eu l’opportunité d’exposer leurs travaux, lors d'une présentation ou au cours de la session poster.
 

La suite... en quelques chiffres

10 visites techniques exceptionnelles ont été organisées dans toute la France. Des "incontournables" (forges du Creusot, chantier de l'EPR Flamanville) aux plus atypiques (accélérateur de particules au musée du Louvre, laboratoire souterrain de l’Andra), il y en avait pour toutes les envies !

2 moments de convivialité ont ponctué l'événement: un dîner d'accueil à la Cité des Sciences et un cocktail à l'Espace Renault sur les Champs Elysées. Autant d'occasions informelles pour se rencontrer et tisser des liens professionnels précieux.

3 heures de visite guidée dans les rues de Paris, sous un soleil estival. Cette visite culturelle a conclu la semaine pour faire découvrir les incontournables parisiens aux participants : Musée du Louvre, Notre-Dame, Place de la Concorde, Jardin des Tuileries, etc.