01.01.2016

AESJ : communiquer sur le nucléaire au Japon

atomo.jpg
Par la Rédaction

Créée en 1959, l’Atomic Energy Society of Japan rassemble 7 000 professionnels de la filière nucléaire nippone. L’association collabore avec la SFEN depuis 1996 pour développer l’information du public sur l’énergie nucléaire et les échanges entre professionnels du secteur.

Association à but non lucratif, l’AESJ réunit des professionnels du nucléaire issus de l’enseignement, des entreprises de la filière, des laboratoires de recherches et d’organisations nationales dédiées à la sûreté. Organisée en huit groupes régionaux et une dizaine de sections techniques, l’AESJ intervient sur tous les champs liés à l’énergie nucléaire. Elle organise notamment de nombreux événements, réalise des enquêtes, contribue aux formations nucléaires, informe le public, organise des stages d’études et contribue à l’élaboration des standards de sûreté.

Son Journal of Nuclear science and technology, édité depuis 1964, fait référence, tout comme ATOMO∑ (« indivisible » en grec) revue éditée depuis 1959. ATOMO∑ est diffusé à plus de 8 000 exemplaires. Son but : partager les avancées des sciences et techniques des applications nucléaires civiles.

Depuis 1968, la Société nucléaire japonaise décerne également des prix dans plusieurs domaines : Prix du meilleur article, de la technologie innovante, de l’histoire nucléaire… Elle salue les travaux de recherche, les applications développées et, avec le « Grand Award », les travaux de recherche permettant une avancée significative des sciences et techniques nucléaires.

Ouverte à l’international, l’Atomic Energy Society of Japan est partenaire de nombreux événements internationaux. Ainsi, elle a organisé, avec la SFEN, les congrès ICAPP (Nice - mai 2015) et GLOBAL (Paris - septembre 2015). À l’automne 2016, elle sera encore aux côtés de la SFEN pour la conférence internationale ICRS 2016, consacrée à la radioprotection, organisée à Paris.

Elle développe un ambitieux programme destiné aux étudiants, organisant ainsi, avec la fédération des électriciens japonais (Federation of Electric Power Companies of Japan) et l’exploitant JAPC (Japan Atomic Power Company) des échanges entre centres de recherches japonais, européens et américains. Plus régionalement, l’AESJ organise également depuis 2000 des échanges universitaires avec la Corée du Sud, autre important acteur du nucléaire mondial.

L’AESJ est aussi membre du Conseil nucléaire du Pacifique, qui réunit depuis 1989 quinze associations homologues de pays nucléaires (ou souhaitant le devenir) de part et d’autre de l’Océan Pacifique (États-Unis, Canada, Corée, Mexique, Taiwan, Thaïlande, Russie, Australie, Indonésie).

Le partenariat noué entre la SFEN et l’AESJ se matérialise dans l’organisation de manifestations communes, sur des sujets comme le démantèlement, la gestion des déchets ou la sûreté. En mai 2015, l’AESJ a également rejoint Nuclear for Climate, l’initiative créée par la SFEN dans la perspective de la COP21. 

Plus d’informations sur la Société d’énergie nucléaire japonaise : http://www.aesj.or.jp/en