06.11.2017

9/10 - Sûreté nucléaire chinoise, un impératif bien compris

li_ganjie_2_aiea_avril_2011_c_aiea_bd.jpg
Par la rédaction

Figurant parmi les derniers nés des grands programmes nucléaires civils, le programme chinois, démarré réellement dans les années 1980, a suivi l’essor fulgurant de la Chine ces trente dernières années. Si ce développement rapide a pu interroger certains observateurs sur le niveau de sûreté et l’exigence des autorités chinoises, les derniers doutes sont en passe d’être levés. L’empire du Milieu se dote d'un dispositif réglementaire et législatif permettant de renforcer les prérogatives de ses autorités en matière de contrôle. Dans le domaine de la sûreté, la Chine travaille également avec ses pairs pour adopter les meilleurs standards internationaux.

S'inspirer des meilleurs standards internationaux

Au regard des enjeux de sûreté nucléaire, l’arrivée tardive de la Chine parmi les grandes nations nucléaires civiles s’avère ambivalente.

Prolongez la lecture de la RGN

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, abonnez-vous
à la Revue Générale Nucléaire.